ic launcheric launcheric launcheric launcher      facebook twitter rou 32

Logo Stop-tabac

Bouton pour aller vers les pages en Langue FrancaiseBouton pour aller vers les pages en Langue AllemandeBouton pour aller vers les pages en Langue ItalienneBouton pour aller vers les pages en Langue Anglaise  Bouton pour aller vers facebook Bouton pour aller vers  twitter

logo

Aides et conseils pour arrêter de fumer

E-cigarette : quel dosage de nicotine ?

Vous ne savez pas quel dosage de nicotine choisir pour votre e-liquide. Focus sur quelques paramètres à retenir avant de faire votre choix. 

Il est préférable de vapoter avec un taux de nicotine en adéquation avec vos besoins. Le fait d’utiliser des e-liquides contenant de la nicotine augmente vos chances d’arrêter de fumer et va réduire l’intensité de vos symptômes de sevrage (1, 2).

> E-cigarette avec nicotine : risque de dépendance ?

Lorsqu’elle est inhalée, la nicotine provoque ou entretient la dépendance mais, contrairement aux idées reçues, elle n'est pas toxique à ces doses, à la possible exception de la femme enceinte et allaitante. La nicotine n’est pas cancérigène. Son risque cardio-vasculaire est très faible chez les personnes en bonne santé (3).

Certains utilisateurs entretiennent avec leur e-cigarette la dépendance à la nicotine acquise en fumant du tabac, mais il a été aussi démontré que ces produits étaient moins addictifs que les cigarettes combustibles (4). Les e-cigarettes contenant de la nicotine se sont aussi avérées moins addictives que les chewing-gums à nicotine (substituts nicotiniques), qui eux-mêmes ne sont pas très addictifs. Mais certains modèles fournissent beaucoup de nicotine et peuvent être plus addictifs.

e cig dosage

Quelques études suggèrent que le vapotage aide à arrêter de fumer. Une étude très récente a démontré que les vapoteurs étaient beaucoup plus enclins à cesser définitivement de fumer du tabac combustible et à réussir leur tentative d’arrêt que les fumeurs réguliers de cigarettes qui n’utilisent pas l’e-cig (5).  

Tous les e-liquides ne contiennent pas de nicotine. En Suisse, la commercialisation d'e-cigarettes avec nicotine n'est pas autorisée, mais l'importation de recharge contenant de la nicotine pour un usage privé est possible (jusqu'à concurrence de 150 ml). La distribution de nicotine dans les vapoteries est cependant fréquente et tolérée. En France et en Belgique, la législation autorise la vente de e-liquides nicotinés si la concentration ne dépasse pas 20 mg/ml

Quel dosage choisir ?

Le fumeur qui entreprend une démarche de réduction de sa consommation de tabac ou d’arrêt avec la cigarette électronique souhaite souvent limiter les symptômes de sevrage et conserver les sensations ressenties lors de l’inhalation de nicotine (« hit » ou gratouillis dans la gorge) (6,7). La dose de nicotine donnant satisfaction est déterminée par plusieurs facteurs:

flèche fond bleu Le degré de dépendance: votre cerveau agit comme un thermostat qui contrôle votre inhalation pour maintenir en permanence un certain taux de nicotine dans le sang.

flèche fond bleu La concentration de nicotine dans le liquide

flèche fond bleu La composition chimique du liquide (nicotine sous forme de sels ou sous forme libre)

flèche fond bleu La façon de vapoter (nombres de bouffées plus ou moins longues, profondes et espacées)

flèche fond bleu Le choix des arômes du e-liquide (car un bon arôme incite à vapoter plus)

flèche fond bleu La puissance de la cigarette (watts)

flèche fond bleu La résistance du filament (ohm)

totop scroller blue

> C'est décidé, j'arrête de fumer! 

> Je m'inscris au Coach de stop-tabac  

> Je veux réduire ma consommmation de cigarettes 

La concentration de nicotine dans le liquide 

Si la concentration du liquide ou la puissance du vaporisateur sont  trop bas, le Hit (gratouillis dans la gorge) est absent ou faible, le vapoteur aura l’impression de ne rien inhaler; des symptômes de manque de nicotine peuvent apparaître si l’utilisateur ne compense pas en inhalant plus (surtout troubles de l’humeur et besoin impérieux de fumer) et cela ne sera pas satisfaisant pour arrêter de fumer ou réduire sa consommation de tabac.

Si le Hit est trop puissant, ce n’est pas optimal non plus car l’usager va tousser, sa gorge va s’irriter.

Il faut donc trouver le bon équilibre et le bon dosage. En général, le vapoteur va très vite apprendre à gérer sa consommation et régler son vapotage en fonction de ses envies de fumer, de sa satisfaction et des symptômes de sevrage.

En effet, les fumeurs dosent inconsciemment la nicotine qu’ils absorbent (phénomène d’autotitration*). Lorsque le taux de nicotine atteint un niveau suffisant dans le sang, le cerveau du fumeur le lui indique et le fumeur suspend sa consommation. L’inverse est vrai, et le fumeur allumera compulsivement une cigarette dès que le besoin de nicotine se fait sentir (8).

*phénomène qui consiste à modifier sa façon de fumer pour obtenir la même concentration de nicotine dans le sang

totop scroller blue

La plupart du temps, 5 choix de dosage d’e-liquide sont proposés au vapoteur pour les liquides avec nicotine sous forme libre:

  • Sans nicotine
  • Dosage de nicotine très faible : 3 mg/ml
  • Nicotine faible : 6 mg/ml
  • Nicotine moyenne : 12 mg/ml
  • Nicotine forte : 18-20 mg/ml
  • Nicotine très forte : 21 mg/ml et plus

Pour les liquides avec nicotine sous forme de sels, la concentration est plus élevée, par exemple 50mg/ml pour la JUUL en vente aux USA, mais cela permet de consommer beaucoup moins de liquide.

Outre le fait de combler un manque et une addiction, le bon dosage de nicotine aura un impact direct sur le succès de l’utilisation d’une cigarette électronique pour arrêter de fumer ou réduire sa consommation de tabac!

D’une manière générale, on recommande de vapoter avec un liquide aussi concentré que possible, afin de réduire sa consommation de liquide et donc son exposition aux substances inhalées (9).

Nous ne présentons pas de tableau mettant en regard le nombre de cigarettes fumées par jour, le nombre de mg de nicotine fourni par cigarette (tel qu’inscrit sur le paquet) et le nombre de mg/mL dans le liquide. Cela n’aurait pas de sens, car le nombre de cigarettes est faiblement corrélé avec les concentrations sanguines de nicotine, de plus, la valeur inscrite sur les paquets de cigarettes est établie par des machines à fumer dons les réglages ne correspondent pas au vrai comportement des fumeurs

> Les symptômes de sevrage

Si vous êtes débutant, il est préférable de visiter une vapoterie où vous bénéficierez de conseils des revendeurs et de la possibilité de tester le matériel et de goûter les liquides, plutôt que de commander en ligne.

totop scroller blue

La façon de vapoter

Le nombre et le volume des bouffées, l’intervalle entre les sessions, la profondeur de l’inhalation et la durée de l’apnée après inhalation  et l’endroit où se dépose la vapeur (dans les bronches ou dans les alvéoles pulmonaires) vont déterminer la quantité de nicotine absorbée.

Quand la nicotine est absorbée dans la bouche, la gorge ou les bronches, elle passe lentement dans le sang veineux. En se déposant dans les alvéoles pulmonaires, les gouttelettes permettent en revanche un passage plus rapide de la nicotine dans le sang artériel : l’activation du système de récompense, la libération rapide de dopamine dans le cerveau et la sensation de plaisir associée interviennent donc plus rapidement.

La vitesse à laquelle le soulagement du manque intervient est déterminante. La qualité du Hit recherché compte aussi énormément. Sa puissance dépend de la teneur en nicotine de l’e-liquide et de la densité de la vapeur – plus elles sont importantes, plus le hit recherché est fort.

Avec un liquide sous-dosé par rapport à ses besoins, le vapoteur aura tendance à tirer plus souvent sur sa cigarette électronique pour obtenir sa dose dans le délai et avec les sensations auxquels il est habitué 7, 8. Si ce n’est pas le cas, il risque d’être déçu et de reprendre une cigarette combustible.

La puissance de la cigarette électronique :totop scroller blue

Vous n’allez pas avoir le même Hit selon votre modèle de cigarette électronique.

Pour chaque atomiseur il y a un dosage de nicotine qui convient. En règle générale, plus le modèle sera récent et avec une forte puissance, plus le Hit sera élevé. Cependant, vous devez considérer que vous aurez plus facilement une dose adéquate de nicotine avec la vapeur dense d’un modèle à 10 Watt avec 18 mg de nicotine, qu’avec un atomiseur très puissant à 100 W avec du 3 mg! Vous devez trouver le juste milieu.

Pour calculer la puissance (P) de l’e-cigarette (mesurée en watt) vous devez connaître la tension (V) de la batterie (mesurée en volts) et la résistance (R) de l’atomiseur (mesurée en ohms) :

P = V2 / R

(Puissance de la batterie= tension au carré / résistance)

Ainsi par exemple, si vous utilisez un atomiseur avec une résistance à 3.2 ohms et une batterie de 6 volts, la puissance est de 11.25 watts.

P =  6 x 6 / 3,2 = 11,25 watts

Le matériel évoluant tout le temps, beaucoup de produits fonctionnent aujourd’hui en moyenne avec une puissance de 20 W.

Vous allez très vite apprendre à gérer votre consommation et régler votre vapotage en fonction de vos envies de fumer.

Il y a une relation inverse entre concentration et quantité consommée. Ne descendez pas trop la concentration de nicotine, par exemple, avec des liquides à 3 ou 6 mg/mL, la concentration est trop faible et vous vous exposez inutilement aux substances inhalées. Méfiez-vous des vendeurs qui vous conseillent ces concentrations trop basses, car leur but est de vous vendre plus de liquide.

Ne cherchez pas non plus à trop réduire la concentration de vos liquides après quelques mois de vapotage, car votre cerveau va corriger en vous conduisant à inhaler plus pour compenser, et pour garder le taux de nicotine constant dont vous avez besoin pour éviter de souffrir du manque.

Certains modèles d’e-cigarettes sont munis d’un variateur de tension électrique. Attention toutefois à ce que la puissance de votre e-cigarette ne soit pas trop élevée. La chaleur excessive du filament peut entraîner une pyrolyse et modifier la composition chimique de la vapeur, créant ainsi de nouveaux composés potentiellement toxiques.

Nous vous recommandons de vous diriger dans une vapoterie (boutique physique) pour votre premier achat. Le vendeur pourra vous apporter des précisions quant aux performances effectives de l’e-cigarette choisie. Il pourra vous conseiller sur le bon dosage de nicotine en fonction du type de fumeur que vous êtes et des différents paramètres évoqués ici.

La qualité de la résistancetotop scroller blue

La température de l’atomiseur où se trouve la résistance peut changer considérablement le goût et l’arôme de la vapeur pour un même e-liquide.

Le voltage de la batterie et la résistance de l’atomiseur déterminent la puissance de l’appareil et par conséquent la vitesse de production de la vapeur, sa température, sa quantité et sa densité.

Les vapoteurs avertis préfèrent généralement les vapeurs plus chaudes, qui augmentent le hit et rehaussent les arômes. Ils combinent alors atomiseurs et batteries en fonction de leurs besoins.

Au fil du temps, le filament ou la tresse de l’atomiseur se couvrent de dépôts et perdent leur efficacité. Pour une utilisation optimale et une bonne qualité de vapeur, laver les mèches à l’eau claire et changer régulièrement de résistance (en général toutes les deux à trois semaines) (10).

Le SEVRAGE tabagique avec l’e-cigarette totop scroller blue

Les témoignages de vapoteurs sont concordants : l’e-cigarette les aide à réduire leur consommation de tabac ou à arrêter de fumer. Plusieurs études expérimentales et observationnelles l’ont mis en évidence.  Une étude récente (2017)5 a démontré que les vapoteurs étaient beaucoup plus enclins à cesser définitivement de fumer du tabac combustible et à réussir leur tentative d’arrêt que les fumeurs réguliers de cigarettes qui n’utilisent pas l’e-cigarette.

>  E-cigarette et sevrage : une aide possible à l'arrêt ? 

Au début, les réglages entre le dosage, la fréquence de vapotage et le matériel paraissent compliqués. Très vite, le vapoteur va trouver sa zone de confort. Il importe, dès le départ, de ne pas sous-doser l’e-liquide en nicotine.

Les symptômes physiques qui sont liés à un surdosage de nicotine sont le mal de tête, des nausées, la tête qui tourne. Les symptômes d’un sous-dosage sont les mêmes que  ceux ressentis lors d’un sevrage à la cigarette (surtout troubles de l’humeur et besoin impérieux de fumer, appétit augmenté, troubles de la concentration, insomnies, impatience, irritabilité, anxiété, dépression).

De nombreux vapoteurs souhaitent réduire la concentration de nicotine de leur e-liquide après quelque temps. Toutefois, il importe de comprendre que le cerveau des personnes dépendantes de la nicotine fonctionne comme un thermostat qui maintient une température constante dans une pièce. Votre cerveau a besoin d’une certaine dose de nicotine pour bien fonctionner. Si la dose diminue, alors de désagréables symptômes de sevrage apparaissent. Les vapoteurs qui diminuent la concentration de nicotine dans leur e-liquide finissent par inhaler plus de vapeur, par consommer plus de liquide et par s’exposer inutilement aux vapeurs inhalées. Au bout du compte leur taux de nicotine dans le sang reste le même. Mieux vaut donc utiliser un liquide avec une forte concentration de nicotine qui permet d’inhaler moins.

Pour résumer :

La dose de nicotine dont vous avez besoin n’est pas déterminée par le flacon d’e-liquide mais par votre cerveau (8).totop scroller blue

(Auteur : Evelyne Laszlo | novembre 2017)  

Références :

  1. Stead LF, Perera R, Bullen C, Mant D, Lancaster T. (2008) Nicotine replacement therapy for smoking cessation. Cochrane Database of Systematic Reviews , Issue 1. Art. No.: CD000146. DOI: 10.1002/14651858.CD000146.pub3https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18253970
  2. Etter JF. (2015) Explaining the effects of electronic cigarettes on craving for tobacco in recent quitters, Drug Alcohol Depend. Mar 1. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25592454
  3. Trends in Cardiovascular MedicineVolume 26, Issue 6, Pages 515-523. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1050173816000530
  4. Etter JF, Eissenberg T.(2015) Dependence levels in users of electronic cigarettes, nicotine gums and tobacco cigarettes Drug Alcohol Depend. Feb 1;147:68-75. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25561385 Dependence levels in users of electronic cigarettes, nicotine gums and tobacco cigarettesDependence levels in users of electronic cigarettes, nicotine gums and tobacco cigarettes
  5. Zhu SH, Zhuang YL, Wong S, Cummins SE, Tedeschi GJ. (2017) E-cigarette use and associated changes in population smoking cessation: evidence from UScurrent population surveys. 
  6. Rahman, M. A., Hann, N., Wilson, A., Mnatzaganian, G., & Worrall-Carter, L. (2015). E-Cigarettes and Smoking Cessation: Evidence from a Systematic Review and Meta-Analysis.PLoS ONE,10(3), e0122544. 
  7. Bullen C, McRobbie H, Thornley S, Glover M, Laugesen M. (2010) Effect of an electronic nicotine delivery device (e cigarette) on desire to smoke and withdrawal, user preferences and nicotine delivery: randomised cross-over trial. Tob Control 19:98–103. doi:10.1136/tc.2009.031567
  8. Etter JF. (2016) A longitudinal study of cotinine in long-term daily users of e-cigarettes. Drug Alcohol Depend. 2016 Mar 1;160:218-21. doi: 10.1016/j.drugalcdep.2016.01.003. EpubJan 14. PMID:26804899
  9. Jacot-Sadowski i., Humair JP., Cornuz  J. (2017) Vaporette (ou cigarette électronique) : quelles recommandations pour le fumeur en 2017 ? Rev Med Suisse ; volume 13. 1181-1185. https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-566/Vaporette-ou-cigarette-electronique-quelles-recommandations-pour-le-fumeur-en-2017
  10. Etter JF.(2013) La vérité sur cigarette électronique. Fayard

Pour aller plus loin

Accepter les Cookies ?