Quantité de nicotine contenue dans une cigarette

shutterstock_1028547775-min

C’est presque inconsciement que votre cerveau va vous guider dans votre mode de consommation de nicotine. Il va chercher à limiter les symptômes désagréables de manque et assurer une sensation de récompense.

Combien de nicotine dans une cigarette?

Chaque cigarette contient environ 0,5 et 1 gramme de tabac, dont 7.5 à 13.4 mg de nicotine. La médiane de toutes les marques testées est de 10 mg.

Mais attention, il s’agit de savoir quelle quantité de nicotine contenue dans une cigarette est réellement absorbée par le.la fumeur.se, en inhalant! Selon le nombre de bouffées, leur rapidité et leur profondeur, les quantités absorbées de nicotine peuvent varier!

Générallement, tout spécialiste part d’une base générale de 1mg absorbée par cigarette de façon à pouvoir calculer un dosage de substitution approprié pour un sevrage. Il ne tient pas vraiment compte du type de cigarettes fumées, légères ou pas, car le fumeur ou la fumeuse de cigarettes légères a tendance à tirer dessus suffisamment pour avoir la bonne dose de nicotine. Le spécialiste va plutôt s’appuyer sur votre manière de fumer et votre comportement pour déterminer le traitement adéquat.

Une dépendance qui s’installe rapidement

Le pouvoir addictif d’une drogue va dépendre de la vitesse d’accès au cerveau. Cet accès diffère selon qu’elle est inhalée, injectée, bue, mangée ou appliquée sur la peau. L’inhalation de la nicotine en fumant est l’absorption la plus rapide.

Fumer permet une délivrance très rapide de la nicotine au cerveau (ce que l’on appelle le shoot nicotinique), c’est pour cela que l’installation de la dépendance est très rapide.

Rapidité de l’absorption de la nicotine

Inhalée, la nicotine atteint le cerveau en 9 à 20 secondes (après chaque bouffée)!  La nicotine se fixe sur des récepteurs nicotiniques dans votre cerveau et agit sur le système de récompenses en libérant différents neurotransmetteurs dont la dopamine. Le nombre de récepteurs nicotiniques va augmenter peu à peu et ce mécanisme va induire une accoutumance.

Nicotine, dopamine et dépendance

Lorsque vous consommez de la nicotine, le rôle de certains récepteurs se modifie. On parle désormais de récepteurs nicotiniques. La nicotine va se fixer sur ces récepteurs et agir sur le système de récompenses en libérant différents neurotransmetteurs dont la dopamine. Le nombre de récepteurs nicotiniques va augmenter peu à peu et ce mécanisme va induire une accoutumance.

L’apport de nicotine devient peu à peu une condition indispensable pour que la dopamine se libère. La dopamine procure un sentiment de plaisir et de satisfaction. Quand cette substance chimique n’est pas suffisamment sécrétée, cela entraîne de la fatigue, un manque d’énergie, des troubles de la concentration et d’autres symptômes de sevrage

Cette neuro-adaptation nécessite un apport constant de nicotine. Le manque de nicotine est à l’origine des symptômes de sevrage. Ils apparaissent en moins de 24heures, sont maximaux entre 24 et 72 heures et s’atténuent progressivement en 2-4 semaines.

Dernière modification: