Sevrage tabagique : que mettre dans son caddie ?

Une alimentation parfois déséquilibrée et des processus de compensation alimentaire embrayés pour surmonter le sevrage rendent l’arrêt du tabac propice à la prise de poids. Les préoccupations pondérales ne doivent pourtant pas devenir un obstacle majeur et inciter au maintien ou à la reprise du tabac. Existe-t-il une solution pour réduire les risques ? Oui, acheter malin ! Mode d’emploi.

 Dans votre caddie

 Quelques astuces

 Les pièges du supermarché

caddie

Dans votre caddie

Choisir des aliments adaptés à vos besoins est la première étape d’une alimentation équilibrée. Lors de vos prochaines courses, établissez à l’avance une liste vous permettant non seulement de composer des repas équilibrés, mais aussi de répondre à d’éventuelles fringales pouvant survenir lors de la période de sevrage. Privilégiez l’achat de fruits, de légumes et de farineux (pain, pâtes, pommes de terre, etc.) plutôt que des produits riches en graisse et en sucre. Un conseil primordial : faites vos courses le ventre plein, vous serez moins tenté d’acheter des aliments inutiles.

Du point de vue nutritionnel, les produits à base de céréales complètes vous rassasieront et vous procureront une sensation de satiété plus importante. De plus, ils vous aideront à maintenir une glycémie stable. Quant aux aliments riches en sucre ou en graisse (biscuit, chocolat, gâteau apéritif, chips, etc.), consommez-les avec modération et, au maximum, une fois par jour, de préférence à la fin d’un repas. Achetez-les en petite quantité, cela évitera de déraper lors des fringales et d’éviter une frustration supplémentaire à celle de l’arrêt du tabac.

Quelques astuces 

  • Remplacez les barres chocolatées (toujours très grasses et sucrées) par du chocolat noir ou au lait, un fruit ou une tranche de pain complet. Ce dernier choix, plus riche en fibres alimentaires, sera plus rassasiant et donc plus satisfaisant.
  • Remplacez les crèmes desserts (souvent grasses et sucrées) par un laitage plus léger comme un yaourt, un fromage blanc ou deux petits suisses. Si vous les choisissez nature, cela vous permettra de contrôler la quantité de sucre ajouté.
  • Si vous êtes un(e) inconditionnel(le) des sodas ou des sirops, optez pour les versions « light » ou allégées pour éviter le trop plein de sucre.
  • Remplacez les biscuits salés et produits apéritifs (gras et très salés) par des bâtonnets de légumes, des crackers ou encore des grissini.

 Les pièges du supermarché

Avez-vous remarqué que certains aliments qui font grossir sont «déguisés» en «aliments minceur»? Voici un test simple que vous pouvez faire au supermarché : prenez au hasard quelques aliments où il y a l’image d’une femme mince ou bien la mention «allégé». Ensuite, lisez les ingrédients. Combien de ces aliments ont des sucres ajoutés ? Combien ont trop de graisses pour être des aliments «minceur» ? A votre avis, quand on se soucie de sa ligne, est-ce qu’on peut faire confiance à ces emballages «minceur» ? Ou bien ces emballages servent surtout à rassurer le client et à le faire oublier de lire les ingrédients ?

Contributions:

(Auteurs : A.S. Glover-Blondeau et E.Laszlo | mai 2018)

 

 

  • icon E-cig : participez à une étude
  • icon Participez à une étude de l’efficacité de l’application Stop-tabac
bandeau bottom
 

Documentation

brochures

Brochures - Images - Autocollants

www.stop-alcool.ch

http://www.stop-cannabis.ch

logo

Accepter les Cookies ?