ic launcheric launcheric launcheric launcheric launcher   facebook twitter rou 32

Logo Stop-tabac

Bouton pour aller vers les pages en Langue FrancaiseBouton pour aller vers les pages en Langue AllemandeBouton pour aller vers les pages en Langue ItalienneBouton pour aller vers les pages en Langue Anglaise  Bouton pour aller vers facebook Bouton pour aller vers  twitter youtube

logo

Aides et conseils pour arrêter de fumer

Le billet de Natacha Koutchoumov

Comédienne

 

"J’ai toujours rêvé d’être une fumeuse, mais j’ai toujours échoué lamentablement. Dans un monde où tout est précaire - on divorce, on change de métier, on change de seins - la cigarette offre un peu de constance dans un univers aléatoire.
Quand on est non-fumeur on peut sentir bon de la bouche, mais aussi l’ail, le gruyère, le sommeil profond. C’est aléatoire. Le fumeur, lui, a l’assurance de toujours sentir le vieux cendrier. C’est déjà ça de sûr.
Un non-fumeur, peut difficilement se donner une contenance dans une soirée ratée, un fumeur lui n’est tout simplement PAS à la soirée. Il est dehors entrain de cloper dans le froid. Mais au moins il n’est pas obligé de faire semblant de s’amuser, comme les crétins de non-fumeurs que nous sommes. Lorsqu’on lui pose une question piège, un non-fumeur à l’air con, le fumeur, lui, a une quinte de toux. C’est beaucoup plus classe. Et puis, ne pas fumer ne m’aide pas à dominer ma peur de mourir. C’est vrai, je peux mourir, de vieillesse, mais aussi, d’un accident, de chagrin, d’une grave maladie, d’amour, d’une overdose de chocolat. Si j’étais fumeuse, je serais déjà rassurée de savoir que je mourrais jeune et en toussant. C’est déjà ça de sûr. Et ça rassure finalement."

Retour à la page "Paroles de personnalités"

 

 

Ce site utilise des cookies dans le but d'améliorer le service qui vous est offert.
Nous sommes conformes à la régulation EU - RGPD. Consultez notre politique de cookies et confidentialité.