Tabac et alcool: les risques pour la santé

Les deux facteurs de risque alcool et tabagisme agissent en synergie. La combinaison alcool et tabac multiplie en particulier les risques de cancers des voies aérodigestives supérieures.

Une association fréquente

Il existe une corrélation positive entre consommation d'alcool et consommation de tabac (1) Cette association est dose-dépendante: les gros fumeurs boivent plus que les petits fumeurs et les gros consommateurs d'alcool fument plus que les petits buveurs. (2) Cette double-consommation se voit dès l'adolescence. Plusieurs études montrent que le risque de consommation d'alcool est trois fois plus élevé chez les adolescents fumeurs (un paquet par jour) que chez les adolescents non-fumeurs. (3) L'alcoolisme est 10 fois plus fréquent dans la population de fumeurs que dans celle des non-fumeurs. Cette association alcool-tabac est plus marquée chez les alcoolo-dépendants : les études montrent une prévalence du tabagisme entre 83 et 100%. (4) Les alcoolo-dépendants ont une consommation de tabac supérieure à celle de la population générale et leur degré de dépendance est plus important. Et cette association alcool et tabac génère une synergie toxique responsable d'une augmentation de la mortalité chez les patients alcoolo-dépendants. Une étude a ainsi montré sur un suivi durant près de 12 ans de près de 7'500 participants que le risque de mortalité était plus grand chez les fumeurs que les non-fumeurs et encore plus élevé chez les fumeurs avec un problème d'alcool. (5)

Cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS) 

La consommation d'alcool seule entraîne une augmentation du risque de cancer des voies aérodigestives supérieures (VADS): ensemble des cancers de la bouche, du pharynx, du larynx, des sinus et de la face. De nombreuses méta-analyses ont établi un lien entre consommation régulière d'alcool et survenue d'un carcinome épidermoïde des VADS indépendamment de la consommation de tabac. Ainsi, une méta-analyse publiée en 2003 a montré une augmentation du risque chez les non-fumeurs: le risque relatif est faiblement augmenté pour les consommateurs de moins de 40g d'alcool par jour (OR de 1,4 à 1,7 selon la localisation anatomique), mais fortement augmenté pour les consommateurs de plus de 40g d'alcool par jour (OR de 4,2 à 12,6 selon la localisation). (6) L'augmentation du risque de VADS est encore plus forte lors d'une consommation conjointe d'alcool et de tabac. Ces deux facteurs de risque agissent en effet en synergie. Les effets néfastes de l'alcool et du tabac ne s'additionnent pas, ils se multiplient. Au moins 75% des cancers de la gorge et de la tête (cavité buccale, pharynx, larynx) sont imputables à une combinaison tabac et alcool. (7) Les hommes qui consomment de l’alcool et du tabac ont 38 fois plus de risque de développer l’un de ces cancers qu’un homme qui ne touche ni à l’un ni à l’autre. (8) Les études cas-témoin portant sur le cancer du larynx ou le cancer de la cavité buccale montrent que cette combinaison tabac et alcool multiplie les risques. Ainsi, une étude a rapporté que les risque relatifs de cancer du larynx étaient considérables et comparables chez les gros fumeurs et chez les alcooliques, mais près de quatre fois supérieur chez les alcooliques fumeurs. (9)

La combinaison alcool et tabac augmente aussi les risques de cancer de l'œsophage, tout particulièrement chez les sujets génétiquement à risque (OR=107). (10) La consommation d'alcool seule est liée à une augmentation du risque du cancer de l'œsophage, de façon dose-dépendante: les grands consommateurs d'alcool ont plus de risque de développer un cancer de l'œsophage. La consommation de tabac augmente aussi le risque mais l'augmentation du risque relatif en fonction du niveau de consommation n'est pas aussi régulière qu'avec l'alcool. Combinés, alcool et tabac agissent en synergie. L'association alcool et tabac est ainsi liée à un risque important de carcinome épidermoïde de l'œsophage. (11) Le double usage alcool et tabac favorise également d'autres troubles (maladies du pancréas, de l’œsophage, cirrhose du foie pancréatite, maladies parodontales.) (12) (13) (14) Les maladies cardiovasculaires sont également influencées par un tabagisme élevé en association avec une forte consommation d’alcool. (15)

Les mécanismes carcinogènes

Tabac et alcool sont tous deux des facteurs de risque de cancer. La fumée de cigarette comprend de nombreuses substances cancérigènes. L'exposition chronique à l'alcool entraîne une atrophie des muqueuses buccale et œsophagienne associée à une prolifération cellulaire compensatrice. (16) En outre, l'alcool provenant des boissons alcoolisées est métabolisé en acétaldéhyde classé comme un carcinogène humain. Ces deux facteurs de risque agissent en synergie s'ils sont combinés. Cette interaction peut être expliquée de façon biologique. Il a été montré que la production d'acétaldéhyde  augmentait en cas d'association alcool et tabac, ce qui expliquerait en partie l'effet synergique alcool-tabac. (17) Des études suggèrent que l'éthanol augmente la perméabilité de la muqueuse aux cancérogènes, dont ceux de la fumée de tabac. (18) Une étude sur un modèle animal a montré que l'éthanol à 25%, seul ou en présence de nicotine, augmente la perméabilité de la muqueuse buccale à la N-nitrosonornicotine (cancérogène du tabac). (19) La consommation d'alcool augmente en outre l'intensité de la fumée de tabac (inhalation plus profonde).

En consommant alcool de façon excessive et tabac, vous multipliez donc les risques de développer certains cancers.

Evaluez votre propre consommation d'alcool

Sur le site Stop-alcool ou sur l'application iPhone Stop-alcool.

Prévention du tabagisme chez les personnes alcoolo-dépendantes, document destiné aux professionnels d'alcoologie :

Sur le site : http://www.cipretvaud.ch/wp/wp-content/uploads/2014/10/201409_Tabac-alcool_CIPRET_PMU.pdf

 

 

Références

(1) Friedman GD, Tekawa I, Klatsky AL, Sidney S, Armstrong MA. Alcohol drinking and cigarette smoking: an exploration of the association in middle-aged men and women. Drug Alcohol Depend. 1991 May;27(3):283-90.

(2) Aubin HJ, Tilikete S, Roullet-Volmi MC, Barrucand D. Interrelations entre les dépendances alcoolique et tabagique. Alcoologie 1995; 17:281-286.

(3) Hoffman JH, Welte JW, Barnes GM. Co-occurrence of alcohol and cigarette use among adolescents. Addict Behav. 2001 Jan-Feb;26(1):63-78.

(4) DiFranza JR, Guerrera MP. Alcoholism and smoking. J Stud Alcohol. 1990 Mar;51(2):130-5.

(5) Rosengren, A., Wilhelmsen, L., & Wedel, H. (1988). Separate and combined effects of smoking and alcohol abuse in middle-aged men. Acta Medica Scandinavia, 223, 111-I 18.

(6) Zeka A, Gore R, Kriebel D. Effects of alcohol and tobacco on aerodigestive cancer risks: a meta-regression analysis.Cancer Causes Control. 2003 Nov;14(9):897-906.

(7) Hashibe M, Brennan P, Benhamou S, Castellsague X, Chen C, Curado MP, Dal Maso L, Daudt AW, Fabianova E, Fernandez L, Wünsch-Filho V, Franceschi S, Hayes RB, Herrero R, Koifman S, La Vecchia C, Lazarus P, Levi F, Mates D, Matos E, Menezes A, Muscat J, Eluf-Neto J, Olshan AF, Rudnai P, Schwartz SM, Smith E, Sturgis EM, Szeszenia-Dabrowska N, Talamini R, Wei Q, Winn DM, Zaridze D, Zatonski W, Zhang ZF, Berthiller J, Boffetta P. Alcohol drinking in never users of tobacco, cigarette smoking in never drinkers, and the risk of head and neck cancer: pooled analysis in the International Head and Neck Cancer Epidemiology Consortium. J Natl Cancer Inst. 2007 May 16;99(10):777-89.

(8) Blot WJ, McLaughlin JK, Winn DM, Austin DF, Greenberg RS, Preston-Martin S, et al. Smoking and drinking in relation to oral and pharyngeal cancer. Cancer Res 1988;48(11):3282–7.

(9) Rosengren, A., Wilhelmsen, L., & Wedel, H. (1988). Separate and combined effects of smoking and alcohol abuse in middle-aged men. Acta Medica Scandinavia, 223, 111-I 18.

(10) Garavello W, Negri E, Talamini R, Levi F, Zambon P, Dal Maso L, Bosetti C, Franceschi S, La Vecchia C Family history of cancer, its combination with smoking and drinking, and risk of squamous cell carcinoma of the esophagus. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev. 2005 Jun;14(6):1390-3.

(11) J Steevens, LJ Schouten, RA Goldbohm Alcohol consumption, cigarette smoking and risk of subtypes of oesophageal and gastric cancer: a prospective cohort study… - Gut, 2010

(12) Vaillant GE, Schnurr PP, Baron JA, Gerber PD.A prospective study of the effects of cigarette smoking and alcohol abuse on mortality. J Gen Intern Med 1991;6(4):299–304.

(13) Sakki TK, Knuuttila ML,Vimpari SS, Hartikainen MS. Association of lifestyle with periodontal health. Community Dent Oral Epidemiol 1995;23(3):155–8.

(14) Lowenfels AB, Maisonneuve P, Cavallini G, Ammann RW, Lankisch PG, Andersen JR, et al., International Pancreatitis Study Group. Prognosis of chronic pancreatitis: an international multicenter study. Am J Gastroenterol 1994;89(9):1467–71.

(15) Schroder H, Marrugat J, Elosua R, Covas MI. Tobacco and alcohol consumption: impact on other cardiovascular and cancer risk factor in a southern European Mediterranean population. Br J Nutr 2002; 88(3):273–81.

(16)MascresC, Ming-Wen F, Joly J.-G. 1984. Morphologic changes of the esophageal mucosa in the rat after chronic alcohol ingestion. Exp Pathol 25 : 147-53

(17)HomannN, Tillonen J, Meurman JH, Rintamaki H, Lindqvist C, et al. 2000. Increased salivary acetaldehyde levels in heavy drinkers and smokers : a microbiological approach to o oral cavity cancer. Carcinogenesis 21 : 663-8

(18)HowieNM, Trigkas TK, Cruchley AT, Wertz PW, Squier CA, Williams DM. 2001. Short-term exposure to alcohol increases the permeability of human oral mucosa. Oral Dis 7 : 349-54

(19)DuX, Squier CA, Kremer MJ, Wertz PW. 2000. Penetration of N-nitrosonornicotine (NNN) across oral mucosa in the presence of ethanol and nicotine. J Oral Pathol Med 29 : 80-5

Autres sources :

  • K Doherty, T Kinnunen, FS Militello, AJ Garvey Urges to smoke during the first month of abstinence: relationship to relapse and predictors- Psychopharmacology, 1995 - Springer
  • N Hymowitz, M Sexton, J Ockene, G Grandits Baseline factors associated with smoking cessation and relapse- Preventive Medicine, 1991
  • AM Joseph, DB Nelson, SM Nugent, Willenbring ML. Timing of alcohol and smoking cessation (TASC): smoking among substance use patients screened and enrolled in a clinical trial- J Addict Dis. 2003;22(4):87-107.
  • JR Hughes Treatment of smoking cessation in smokers with past alcohol/drug problems- Journal of substance abuse treatment, 1993
  • RS Zimmerman, GJ Warheit, PM Ulbrich, JB Auth The relationship between alcohol use and attempts and success at smoking cessation - Addictive Behaviors, 1990
  • DJ Romberger, K Grant - Alcohol consumption and smoking status: the role of smoking cessation Biomedicine & pharmacotherapy, 2004
  • D Kalman, K Hayes, SM Colby, CA Eaton, DJ Rohsenow, PM Monti. Concurrent versus delayed smoking cessation treatment for persons in early alcohol recovery: a pilot study- J Subst Abuse Treat. 2001 Apr;20(3):233-8.
  • A Mashberg, P Boffetta, R Winkelman, L Garfinkel Tobacco smoking, alcohol drinking, and cancer of the oral cavity and oropharynx among US veterans- Cancer, 2006
  • KA Keough, PG Zimbardo, JN Boyd - Who's smoking, drinking, and using drugs? Time perspective as a predictor of substance use Basic and Applied Social Psychology, 21(2), 149±164 1999
  • DeBerard, M. Scott, Glen I. Spielmans, and Deana C. Julka. Predictors of academic achievement and retention among college freshmen: A longitudinal study- College Student Journal 38.1 (2004): 66-80.
  • Mah Russell. Cigarette smoking: natural history of a dependence disorder- British Journal of Medical Psychology, 2011 - Wiley Online Library

Définitions:

- Risque relatif (RR) : mesure l'augmentation du risque de maladie chez des sujets exposés à un facteur de risque par rapport à des sujets non exposés
- Odd Ratio (OR): mesure la force de l’association entre la maladie et un facteur de risque. Il est défini à partir des probabilités de maladie chez les exposés et les non exposés, ou par les probabilités d’exposition chez les cas et les témoins.

 

Auteur . Anne-Sophie Glover-Bondeau / mars 2013

  

Appli Stop-tabac (Gratuit)

Choisissez votre version:           Android android logo           iPhone  IOS

Cette application vous aide à arrêter de fumer. 

Développée par des experts de l'arrêt du tabac de l'Université de Genève, elle vous propose gratuitement des conseils personnalisés. Après avoir défini votre profil, vous pourrez accéder à des conseils et un journal de votre consommation. Pour accéder à l’application, vous devez participer à une étude d’évaluation avec questionnaire de suivi après quelques mois.

bandeau bottom
 

Documentation

brochures

Brochures - Images - Autocollants

www.stop-alcool.ch

http://www.stop-cannabis.ch

logo