Le patch de nicotine

Smoking,Treatment,Woman

Avec de la motivation et un plan d’arrêt concret, le patch peut multiplier vos chances de réussite par deux!

Le patch de nicotine est un médicament efficace reconnu par Swissmedic. Il diminue les symptômes de manque de nicotine survenant lors de l’arrêt. Une dose constante d’environ 1 mg de nicotine est libérée chaque heure. La concentration de nicotine est maximale après 4 à 9 heures. Ce traitement remplace 50 à 60% de la nicotine absorbée normalement en fumant. Il existe deux formes de présentations horaire et différents dosages:

  • Le patch de 16h00 (Nicotinell®) 10, 15 ou 25 mg
  • Le patch de 24h00 (Nicorette®) 7, 14 ou 21 mg  (permet de limiter vos envies du matin, si vous êtes quelqu’un qui fume déjà très tôt au lever)

Pour déterminer votre dosage, faites le test pour mesurer votre dépendance et demandez conseil à votre médecin, un spécialiste ou votre pharmacien. Demandez lui de vous préciser le type de substitut nicotinique à prendre (éventuellement une combinaison de patch et de gomme à mâcher), le dosage et la durée d’utilisation. Il faut compter sur un traitement minimum de 8 à 12 semaines, pouvant aller jusqu’à 6 mois suivant votre situation.

chatbot_Nico

Je teste ma dépendance

Chatbot

Globalement, lors de dépendance moyenne, il est recommandé d’utiliser un patch de 15mg ou 14 mg.

Pour une dépendance forte, le patch de 25 ou de 21 mg est conseillé. Ces doses correspondent aux besoins de la plupart des patients vus en consultation spécialisée en tabacologie. Lors de craving (c’est à dire une forte et subite envie de fumer), il est recommandé d’associer le patch avec des gommes à mâcher de 2 mg.

Pour les symptômes de manque qui surviennent le matin, le patch de 24 heures a un meilleur effet protecteur.

Le patch de 7 mg sur 24 heures ou de 5 mg sur 16 heures est utilisé surtout dans la phase de diminution de doses, vers le derniers mois de traitement (à partir de la 8ème semaine).

Toutes les formes de patch de nicotine sont en vente libre sans ordonnance médicale.

Comment utiliser le patch de nicotine?

  • Commencez à utiliser le patch dès le 1er jour d’arrêt du tabac
  • Appliquez un nouveau patch chaque matin
    • Si vous utilisez un patch de 24h00 (Nicorette) : Changer le patch chaque matin
    • Si vous utilisez un patch de 16h00 (Nicotinell) : Enlever le patch le soir au coucher et mettez un nouveau patch chaque matin
  • Appliquez le patch sur la peau sèche et sans poils au niveau du tronc entre le cou et la taille ou sur le haut des épaules ou des cuisses
  • Changez le lieu d’application chaque jour en faisant une rotation sur 4-8 sites différents pour prévenir les réactions cutanées
  • Vous pouvez prendre une douche ou un bain avec le patch, car il est imperméable. Si le patch se décolle, fixez-le avec du sparadrap par-dessus.
  • Menez une activité normale

Quels sont les avantages du patch?

  • Le patch ou timbre de nicotine s’applique sur la peau et diffuse lentement la nicotine à travers la peau. Il permet de réduire ou d’éviter les symptômes de manque liés à l’arrêt de la cigarette. Nervosité exacerbée, stress, prise de poids  sont parmi les symptômes de sevrage les plus courants. A l’instar des autres substituts nicotiniques, le patch est efficace dans la mesure où les doses et la durée d’utilisation sont respectées. Ces doses peuvent être déterminées grâce au test de dépendance à la nicotine.
  • Le patch fournit de la nicotine plus lentement que la gomme et les comprimés, mais de façon plus constante et durable pendant la journée. Cela permet de soulager l’irritabilité, l’envie de grignoter, les sautes d’humeur, les difficultés de concentration, l’envie de fumer et d’autres désagréments qui peuvent survenir à l’arrêt du tabac.
  • Le patch a l’avantage de pouvoir se combiner à d’autres médicaments. Il est possible de porter le patch toute la journée, tout en consommant ponctuellement, une gomme ou un microtab de nicotine. Cela est très efficace lorsque l’on est confronté à un besoin impérieux de fumer, lors de la fin du repas ou d’une pause avec des collègues.

Quels sont les effets secondaires du patch de nicotine?

Les effets secondaires les plus fréquents du patch de nicotine sont:

  • Une réaction de la peau avec rougeur et démangeaison aux points d’application. En général, elles sont plus intenses en début de traitement et disparaissent au bout de 48 heures après le retrait du patch.
  • Des troubles du sommeil et rêves lors de l’utilisation d’un patch de 24 heures. Dans ce cas, ôtez le patch avant de vous coucher et utilisez une ou deux gommes 2mg le matin au lever pour éviter les envies liées au manque de nicotine.
  • Plus rarement, on observe d’autres effets indésirables comme les nausées, les maux de tête et une accélération de la fréquence cardiaque. Les effets indésirables du patch sont généralement légers.

Ces effets secondaires sont le plus souvent mineurs et nécessitent rarement d’arrêter le traitement. Si ces effets secondaires vous gênent, parlez-en à votre médecin.

Quelles sont les précautions à prendre pour l’utilisation d’un patch de nicotine?

Il n’y a aucune contre-indication absolue à l’utilisation d’un patch de nicotine.
En cas d’infarctus du myocarde récent, d’angine de poitrine sévère, de trouble du rythme cardiaque, de grossesse ou d’allaitement, votre médecin doit soigneusement peser les avantages et inconvénients du patch de nicotine.
En cas de réaction sévère de la peau au patch de nicotine ou de maladie de la peau généralisée, il est préférable d’utiliser une autre forme de substitution en nicotine.

Le patch de nicotine peut-il être associé à la gomme, au comprimé, à l’inhalateur ou au spray buccal de nicotine?

Oui, la gomme, le comprimé, l’inhalateur ou le spray buccal peuvent être pris en complément du patch, ils permettent de diminuer les envies subites de fumer et les symptômes de manque de nicotine, ce qui augmente les chances d’arrêt du tabac. Demandez à votre médecin de bien vous clarifier le nom du substitut nicotinique à prendre en complément du patch, la dose prescrite et la période d’utilisation.

Parmi les personnes suivies dans une consultation spécialisée en tabacologie, on a constaté que l’erreur la plus fréquente consistait à utiliser des doses trop faibles de substituts nicotiniques. Cette erreur mène à une perte de protection contre les symptômes de manque de la cigarette, donc à plus de rechutes.

Efficacité du patch dans l’arrêt du tabac

Le taux d’abstinence à long terme avec traitement par patch comparé au placebo est augmenté de 60% (1)

Référence

(¹) Hartmann‐Boyce J, Chepkin SC, Ye W, Bullen C, Lancaster T. Nicotine replacement therapy versus control for smoking cessation. Cochrane Database of Systematic Reviews 2018, Issue 5. Art. No.: CD000146. DOI: 10.1002/14651858.CD000146.pub5. 

Dernière modification: