ic launcheric launcheric launcheric launcher      facebook twitter rou 32

Logo Stop-tabac

Bouton pour aller vers les pages en Langue FrancaiseBouton pour aller vers les pages en Langue AllemandeBouton pour aller vers les pages en Langue ItalienneBouton pour aller vers les pages en Langue Anglaise  Bouton pour aller vers facebook Bouton pour aller vers  twitter

logo

Aides et conseils pour arrêter de fumer

Sevrage : l'approche motivationnelle

Un bon thérapeute doit être en moyen d'apporter quelques outils à la personne qui le consulte: techniques de relaxation, savoir dire "non", maintenir et développer ses relations, gérer la colère, gérer les crises, résolution de problèmes, être sûr de soi, etc. Ces outils servent notamment à gérer l'anxiété et le stress, à exercer la maîtrise de soi, et à réduire les risques de rechute.

Sur le plan motivationnel, le thérapeute doit être passé maître dans l'art de l'écoute attentive de la personne qui vient le voir. Car ses conseils doivent se fonder très précisément sur ce qu'on lui dit. Il doit pouvoir rester neutre et accepter que la personne montre de l'ambivalence par rapport à l'envie d'arrêter de fumer.

Il doit lui demander de formuler les aspects positifs et négatifs de son tabagisme et corriger - sans juger - les éventuelles erreurs objectives. Il doit essayer de déterminer si la personne est prête pour le changement, et si elle est "compétente" pour le faire. Les jugements de valeur et les critiques non-constructives sont bien sûr à éviter. Un autre point important est de découvrir quels sont les renforçateurs positifs et négatifs de la personne qui consulte, et de lui demander de fixer une date d'arrêt du tabac.


Pour motiver leurs patients, les anglophones utilisent parfois ce qu'ils appellent les 5R (il existe plusieurs variantes, les francophones parlent parfois des 3E : écoute, évaluation et éducation à l'arrêt):
o Relevance: toute discussion doit tenir compte de ce que la personne vit en ce moment (consommation de substances, maladies, histoire médicale)
o Risks: il faut tenir compte du risque de maladie mais aussi du risque d'exacerbation de maladies existantes
o Rewards: mettre en avant les bénéfices du sevrage, sur le plan du bien-être médical, financier et psychosocial
o Roadblocks: identifier les obstacles qui pourraient empêcher la progression vers le sevrage et établir des stratégies pour les dépasser
o Repetition: ne pas hésiter à refaire le travail plusieurs fois de suite, surtout si le patient n'est pas très motivé au départ

L'Entrevue motivationnelle: un guide de formation (document en français, le reste du site est en anglais)


Enfin, il est important de comprendre que la motivation à l'arrêt du tabac n'est pas donné une fois pour toutes, mais fluctue d'un moment à l'autre, parfois de manière cyclique. D'après des théories psychologiques, on peut subdiviser en 5 stades la progression d'une personne fumeuse, depuis le moment où elle ne pense même pas à arrêter jusqu'à son arrêt complet du tabac, des rechutes étant possibles. L'équipe de stop-tabac.ch a rédigé des brochures pour répondre aux questions que l'on peut se poser lorsque on se trouve dans l'un de ces stades de changement (une sixième brochure est conçue pour les rechutes éventuelles).

Ma Check-list

J’ai besoin d’aide

Mes bénéfices

Vous recherchez...

Participez à l'efficacité de l'application Stop-tabac

L'Institut de Santé Globale de l'Université de Genève, cherche des fumeurs pour participer à une étude visant à tester l'efficacité de l'application Stop-tabac pour smartphones.
Les participants s'engagent à utiliser régulièrement l'application et à répondre à 3 questionnaires de suivi, après 1 semaine, 1 mois et 6 mois.

Android   logo android  iPhone  logo apple IOS

Pour aller plus loin

Accepter les Cookies ?