ic launcheric launcheric launcheric launcheric launcher   facebook twitter rou 32

Logo Stop-tabac

Bouton pour aller vers les pages en Langue FrancaiseBouton pour aller vers les pages en Langue AllemandeBouton pour aller vers les pages en Langue ItalienneBouton pour aller vers les pages en Langue Anglaise  Bouton pour aller vers facebook Bouton pour aller vers  twitter youtube

logo

Aides et conseils pour arrêter de fumer

La varénicline (Champix® ou Chantix®)

Ce médicament est destiné au sevrage tabagique. Prescrit par un médecin, il nécessite un suivi médical. La varénicline est dérivée d'une substance naturelle, la cytisine. Elle est issue d'un arbre présent dans nos contrées, le Cytise.

Information importante : ce médicament a été retiré du marché suite à un problème dans la chaîne de production. Il sera de nouveau disponible d'ici mai 2023.

Comment ça marche?

La nicotine contenue dans les feuilles de tabac agit sur le système nerveux. Elle est responsable de votre dépendance. En se liant à des récepteurs, elle déclenche la libération d'un messager chimique, la dopamine. La dopamine joue un rôle dans le plaisir de fumer.

La varénicline agit deux façons : elle agit comme la nicotine (agoniste partiel), ce qui aide à soulager les symptômes de manque, mais elle agit également contre la nicotine (antagoniste) en prenant sa place, ce qui permet de réduire les effets de plaisir liés au tabagisme. En fait, la varénicline peut se lier à certains récepteurs nicotiniques (alpha4bêta2).

La varenicline (Champix®) doit être utilisée par des fumeurs.euses motivé.e.s pour arrêter de fumer.

Avantages

La varénicline aide donc au sevrage tabagique car elle:

  1. Diminue les symptômes de sevrages en agissant sur le système nerveux à la place de la nicotine
  2. Réduit le plaisir de fumer en diminuant la sensibilité du système nerveux à la nicotine

Utilisation en quelques points

Voici quelques indications concernant la prescription.

Suivez exactement les indications de votre médecin qui connait votre état de santé et qui va vous prendre en charge (plan thérapeutique).

  • Vous devrez définir une date d'arrêt complet du tabac entre le 8ème et le 14ème jour du traitement.
  • Le traitement commence 7 à 14 jours avant la date d'arrêt que vous vous êtes fixée, le temps de permettre à la substance de développer ses effets.
  • Prendre 1 comprimé 0,5 mg le matin durant les 3 premiers jours, puis 1 comprimé 0,5 mg le matin et 1 comprimé 0,5 mg le soir du 4ème au 7ème jour
  • A partir du 8ème jour prendre 1 comprimé le matin et comprimé 1 mg le soir jusqu'à la fin du traitement (défini par votre médecin)
  • Avant l'arrêt, votre consommation de tabac peut diminuer spontanément
  • Les comprimés doivent être avalés entiers avec de l'eau.
  • Ils peuvent être pris au cours ou en dehors des repas.
  • La dose peut être réduite à 0,5 mg deux fois par jour chez les patients qui ne tolèrent pas la dose biquotidienne de 1 mg.
  • La durée du traitement est d'environ 12 semaines.
  • Pour les patients qui ont réussi à arrêter de fumer à la fin des 12 semaines, le médecin peut envisager une cure de traitement de 12 semaines supplémentaires.
  • Le médecin peut également décider de l'arrêt progressif du médicament.

Effets indésirables

Les effets secondaires les plus courants sont les nausées, les trouble du sommeil, les rêves anormaux et les maux de tête (observés chez plus d'1 patient sur 10). Ils diminuent avec le temps. Ils sont dépendants de la dose administrée et peuvent être atténués par une administration à dose progressive ou une diminution de la dose quotidienne totale.

Des effets secondaires de type neuropsychiatriques sont possibles, tels que modification du comportement ou de la pensée, variation de l'humeur, agitation, état anxieux, dépression ou idées suicidaires. Si vous ressentez de telles variations dans votre comportement prenez immédiatement contact avec votre médecin.

Pour les patients présentant de graves problèmes rénaux, la dose ne doit pas dépasser 1 mg par jour.

La prudence est aussi recommandée chez les patients présentant des antécédents de maladie psychiatrique sévère (schizophrénie, troubles bipolaires, dépression caractérisée sévère), l’efficacité et la sécurité de Champix® n’ayant pas été établies chez ces patients. Une étude européenne est cependant en cours chez des patients atteints de psychose.

Grossesse et allaitement

Champix® ne doit donc pas être utilisé lors la grossesse ou de l'allaitement. Il n'existe pas de données suffisamment pertinentes concernant l'utilisation de Champix® chez la femme enceinte. Des études effectuées chez l'animal ont mis en évidence une toxicité sur le développement foetal et la présence de varénicline dans le lait maternel.

Lorsqu'un traitement médicamenteux a été commencé, le traitement doit être planifié de façon à être terminé au moment de la conception.

Prix

Pour le traitement complet, c'est-à-dire pour les 12 semaines de traitement, il faut compter environ Frs. 300.- CHfr (100.20 CHfr. la boîte de 56 pièces). Ce médicament est pris en charge par l'assurance de base sous certaines conditions.

Nous déconseillons fortement d’acheter ce produit sur Internet, à cause des risque de contrefaçon et de l'absence de supervision médicale. Le conseil médical est très important pour identifier les contre-indications, pour obtenir les instructions d’utilisation et des conseils sur l’arrêt du tabac, et pour éviter ou traiter d’éventuels effets secondaires.

Efficacité

Une méta-analyse (2016) (1) a démontré un impact positif de la varénicline sur l'arrêt du tabac. Le Champix® augmente le chance du succès d'arrêt sur le long terme: selon les auteurs de cette méta-analyse, les chances de réussir à arrêter avec la varénicline sont de deux à trois fois supérieures que sans traitement pharmacologique.

La varénicline a fait l'objet de nombreux essais cliniqus de phase III. Le taux d'abstinence à 12 semaine est de 44% pour le Champix ®, de 30% pour le Zyban ® et de 18% pour les placebos (absence de traitement). Pour le suivi à 12 mois, les résultats sont respectivement de 22%, 15% et 9%. (2) (3)

Un essai clinique (3) randomisé (2016) avec groupe placebo sur plus de 8'000 personnes n'a pas montré d'augmentation significative des événements indésirables neuropsychiatriques attribuables à la varénicline ou au bupropion par rapport au patch de nicotine ou au placebo. La varénicline était plus efficace que le placebo, le timbre de nicotine et le bupropion pour aider les fumeurs à atteindre l'abstinence, tandis que le bupropion et le timbre de nicotine étaient plus efficaces que le placebo.

Une étude de cohorte publiée en 2013 (125 000 personnes sur 5 ans) conclut ainsi qu'il n'y a pas de sur-risque de comportement suicidaire chez les patients traités par varénicline (et bupropion) comparé à ceux traités avec des substituts nicotiniques. (5)

Références

(1) Cahill K, Lindson-Hawley N, Thomas KH, Fanshawe TR, Lancaster T. Nicotine receptor partial agonists for smoking cessation. Cochrane Database Syst Rev. 2016 May 9;2016(5):CD006103.

(2) Gonzales D, Rennard SI, Nides M, Oncken C, Azoulay S, Billing CB, Watsky EJ, Gong J, Williams KE, Reeves KR; Varenicline Phase 3 Study Group. Varenicline, an alpha4beta2 nicotinic acetylcholine receptor partial agonist, vs sustained-release bupropion and placebo for smoking cessation: a randomized controlled trial. JAMA. 2006 Jul 5;296(1):47-55. doi: 10.1001/jama.296.1.47.

(3) Anthenelli RM, Benowitz NL, West R, St Aubin L, McRae T, Lawrence D, Ascher J, Russ C, Krishen A, Evins AE. Neuropsychiatric safety and efficacy of varenicline, bupropion, and nicotine patch in smokers with and without psychiatric disorders (EAGLES): a double-blind, randomised, placebo-controlled clinical trial. Lancet. 2016 Jun 18;387(10037):2507-20.

(4) Harrison-Woolrych M, Ashton J. Psychiatric adverse events associated with varenicline: an intensive postmarketing prospective cohort study in New Zealand. Drug Saf 2011;34:763-72

(5) Thomas KH, Martin RM, Davies NM, Metcalfe C, Windmeijer F, Gunnell D. Smoking cessation treatment and risk of depression, suicide, and self harm in the Clinical Practice Research Datalink: prospective cohort study. Journal BMJ. 2013 Oct 11;347:f5704.

Ils ont utilisé de la varénicline, écoutez leurs témoignages

Ce site utilise des cookies dans le but d'améliorer le service qui vous est offert.
Nous sommes conformes à la régulation EU - RGPD. Consultez notre politique de cookies et confidentialité.