Lexique du vapoteur D

  
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Diacétyle

Le diacétyle est un produit chimique appelé  2,3-butanedione qui apparaît naturellement à la suite de certains processus de fermentation (bières, vins et certains produits laitiers) sans présenter de risques pour la santé. Mais comme chacun le sait, ingérer n’est pas inhaler, et un estomac n’est pas un poumon.Utilisé seul ou en combinaison avec d’autres ingrédients chimiques pour produire une saveur artificielle de beurre, il est généralement désigné sous l’appellation «arôme artificiel» ou «arôme artificiel de beurre».

Voici un article qui fait un excellent état des lieux de l'utilisation de la Diacétyle dans les e-liquide et qui présente les dernières recherches : Article tiré de Vapingpost.com

DIY

« Do It Yourself » (« faites-le vous-même »). Certains vapoteurs mélangent, fabriquent leurs e-liquides ou modifient leurs e-cigarettes (voir « Mod »). Cette pratique peut être toxique ou dangereuse (erreur de dosage). Nous vous vous conseillons de n’utiliser que des cigarettes électroniques et des e-liquides achetés dans le commerce et de respecter les recommandations des fabricants.

Dripper

Atomiseur qui ne contient pas de réservoir (ou très peu d'espace pour stocker du e-liquide) et dans lequel on vient verser goutte après goutte (to drip) du e-liquide directement sur la résistance et sa mèche. Permettant une hydratation optimale de la mèche, les drippers sont très appréciés par les vapoteurs recherchant un gros volume de vapeur et une restitution accrue des saveurs, ainsi que par les cloud chasers. Les drippers font partie du matériel avancé généralement associé à l'utilisation des Mods..

Dripping (voir aussi « dry smoking »)

Action de tremper la tresse de l’atomiseur dans de l’e-liquide, ou d’y déposer quelques gouttes d’e- liquide. Cette manipulation, aussi appelée « dry smoking », permet de tirer quelques bouffées sur l’e- cigarette sans utiliser de cartouche.

Drip- tip

Embout (tip) buccal permettant de vapoter sans cartouche, après avoir déposé des gouttes de liquide (drips) directement sur l’atomiseur. Terme désigne l’embout buccal fixé sur la cartouche permettant à l’utilisateur de prendre une bouffée.

Dry burn

Pratique fortement déconseillée qui consiste à faire rougir la résistance (coil) à l’air libre pour enlever toute les traces qu’il y a dessus afin de la nettoyer et de la réutiliser. Le risque est d’exposer l’organisme à un mélange de substances chimiques inconnues.

Dry Hit (bouffée sèche)

Effet désagréable ressenti en gorge lorsqu’un atomiseur n’est plus suffisamment hydraté en e-liquide, alors que la batterie est activée. Phénomène libérant une émission importante d’aldéhydes. Il s’agit de l’inhalation d’une vapeur non conforme à l’utilisation normale. Voir article à ce sujet sous : vapingpost.com

Dry smoking

Terme surtout utilisé en français, l’anglais lui préférant celui de « dripping ». Le dry smoking consiste à ajouter quelques gouttes d’e-liquide directement sur l’atomiseur, sans recourir à une cartouche. Certains vapoteurs favorisent cette méthode, qui améliorerait le goût de la vapeur et produirait un meilleur « hit » ou throat hit. Il faut toutefois veiller à ne pas noyer l’atomiseur et à ne pas endommager la batterie.

Dual Coil (DC)

Atomiseur ou cartomiseur disposant de deux résistances pour fournir plus de hit et de sensations.

 (Mis à Jour 05.10.2016/E.Laszlo)

------------------------------------------------------------------------------

bandeau bottom
 

Documentation

brochures

Brochures - Images - Autocollants

www.stop-alcool.ch

http://www.stop-cannabis.ch

logo

Accepter les Cookies ?