Le Tabagisme des seniors

Le tabagisme des seniors est différent du tabagisme des fumeurs plus jeunes, notamment car les motivations sont différentes et le tabagisme des personnes de plus de 60 ans est à l'origine d'une morbidité spécifique. 

Tabagisme des seniors: important et en hausse

Beaucoup de personnes âgées fument même si les taux de prévalence tabagique des seniors sont inférieurs aux taux des classes d'âge plus jeunes. Mais la part des fumeurs âgés est en augmentation, singulièrement chez les femmes, et cette tendance est mondiale. La part de population âgée augmente et donc proportionnellement le nombre de fumeurs âgés. En France, en 2010, chez les seniors âgés de 65 à 74 ans la prévalence tabagique était de 10% chez les hommes et de 6% chez les femmes. En Écosse, d'après des données de 2007-2008, 20% des personnes âgées de 60 à 74 ans sont des fumeurs réguliers et la prévalence de fumeurs est de 11% chez les plus de 75 ans. En 2005 aux USA on estimait que 22,4% des adultes âgés de 45-64 ans fumaient et 9,1% des plus de 65 ans. En Inde, selon des  données de 2010, 49% des seniors âgé de 60 ans et plus consomment du tabac (sous différentes formes).  Au Canada, la prévalence tabagique des plus de 55 ans est de 12%. Une étude récente a estimé la prévalence tabagique des personnes âgées de 65 ans dans 17 pays d'Europe à 11,5% en 2010.

Le tabagisme actif baisse avec l'âge mais cette diminution est en partie due à la mortalité dans cette catégorie d'âge car les fumeurs meurent en moyenne 13 à 14 ans plus tôt que les non-fumeurs. Les fumeurs seniors sont des fumeurs de longue date -ce sont les plus nombreux- ou des fumeurs tardifs qui ont commencé à fumer à la suite d'évènements stressants (deuil, retraite, isolement social...)

Tabagisme des seniors: profil et motivations à fumer

Le tabagisme des seniors est lié au stress à l'instar des autres addictions (alcool, médicaments psychotropes...) chez le sujet âgé. (1) Plusieurs études, dont des études menées en France et en Inde, montrent que le tabagisme des seniors est souvent lié à une consommation excessive d'alcool. (2) (3) Les symptômes souvent associés au tabagisme chez les personnes âgées de 60 à 75 ans sont les difficultés cardio respiratoires, les symptômes anxieux et dépressifs. On constate aussi un taux d'isolement social plus élevé chez les seniors fumeurs que chez ceux qui sont non-fumeurs. La tolérance à l'égard des fumeurs est sans doute moindre aujourd'hui et le tabagisme pourrait être un facteur d'exclusion.

Les seniors constituent une population particulière de fumeurs, parce qu'ils sont des fumeurs de longue date survivants, en grande majorité fortement dépendants à la nicotine et à l'habitude. Fumer pour les seniors contribue à définir une identité sociale et personnelle. Ils ont commencé à fumer à une époque où le tabagisme était acceptable et même bien vu. (4) Fumer est pour eux un symbole de convivialité et de visibilité sociale, mais aussi de relaxation et de plaisir. (5) Une étude a souligné que les fumeurs âgés ne voulaient pas se priver d'un plaisir dans la vie -soit fumer-alors qu'ils allaient bientôt mourir. (6) Leurs motivations positives à fumer sont aussi la lutte contre le stress (les stress psychologiques) et la représentation d'une absence de bénéfices au sevrage à un âge avancé. (7) Des études ont aussi montré que les sujets âgés estiment que la cigarette est un psycho-stimulant. (8)

Le tabagisme: principale cause de décès chez les seniors

Les fumeurs âgés ont un taux de mortalité presque doublé par rapport aux non-fumeurs. (9) Les causes de surmortalité les plus fréquentes chez les fumeurs de plus de 60 ans sont le cancer des poumons, les maladies cardiovasculaires et les maladies pulmonaires obstructives. Le tabagisme est impliqué dans 84% des cas de cancer du poumon et dans la grande majorité des maladies pulmonaires obstructives. Une méta-analyse montre que le tabagisme des sujets de plus de 60 ans est associé à une augmentation de la mortalité de toutes causes. (10) Fumer entraîne des risques spécifiques pour le sujet âgé: un déclin cognitif accéléré (11), un risque supérieur de maladie d'Alzheimer (12) et d'aggravation de la maladie d'Alzheimer (13) un risque augmenté de dégénérescence Maculaire liée à l'âge (DMLA) (RR=2,83) (14),d'ostéoporose post-ménopausique (15) une aggravation de l'ostéoporose (16) un risque augmenté de fracture du col du fémur (17)  un risque de déficit fonctionnel global (18), une augmentation du risque de complications de la chirurgie cardio-vasculaire et thoracique (19)

Le sevrage tabagique est bénéfique chez les fumeurs âgés. L’abandon du tabac diminue le taux de mortalité et de morbidité chez les fumeurs même chez ceux qui ont fumé non stop pendant plus de 30 ans. Les effets de l’arrêt sont plus immédiats sur les maladies cardiovasculaires. Une étude de cohorte de 2013 a montré un gain d'espérance de vie de 4 ans chez les fumeurs qui ont arrêté de fumer à l'âge de 65 ans. (20) Une autre étude a mis en évidence que l'arrêt du tabagisme à l'âge de 65 ans permettait un gain de vie de 1,4 à 2 ans chez les hommes et de 2,7 à 3,7 chez les femmes. (21) Arrêter de fumer même après 60 ans améliore aussi la qualité de vie.

En outre, le sevrage tabagique n'est pas plus difficile pour les seniors. Ils sont moins enclins à tenter l'arrêt mais leurs tentatives d'arrêt ont autant de chances de réussir que celles des sujets plus jeunes. (22)

La question du tabagisme des seniors est un véritable sujet de santé publique. Le tabagisme des sujets de plus de 60 ans ne devrait donc pas être négligé et le soutien médical à l'arrêt renforcé.

Anne-Sophie Glover-Bondeau (mai 2015)

Références scientifiques

(1)Huffine CL, Folkman S, Lazarus R.S. Psychoactive drugs, alcohol, and stress and coping processes in older adults. Am J Drug Alcohol Abuse 1989 ; 15 : 101-113.

(2)Fernandez L, Finkelstein-Rossi J, Fantini-Hauwell C, Combaluzier C, Hamraoui M, Bellegro M. Le tabagisme des seniors : stress et addictions associées. Alcoologie et addictologie 2010 ; 32 : 279-289.

(3) GK Mini, PS Sarma, KR Thankappan, Pattern of Tobacco Use and its Correlates among Older Adults in India, Asian Pac J Cancer Prev. 2014;15(15):6195-8

(4)Rudy J. The freedom to smoke. Tobacco consumption and identity. Montreal : McGill-Queen's University Press, 2005. Profil senior vers 1960

(5)Burns D.M. Cigarette among the elderly : disease consequences and the benefits of cessation. Am J Health Promo 2000 ; 14 : 357-361.

(6) Fee L, Cronin A, Simmons R and Choudry S. Assessing older people’s health and social needs: Qualitative Research Investigating health beliefs and social factors relevant to older people’s health. 1999. London: Health Education Authority.

(7)Kerr S, Watson H, Tolson D, Lough M, Brown M. Smoking after the age of 65 years: a qualitative exploration of older current and former smokers' views on smoking, stopping smoking, and smoking cessation resources and services. Health Soc.Care Community. 14[6], 572-582. November 2006

(8) Fernandez L, Finkelstein-Rossi J, Bernoussi A. Le tabagisme des seniors. In : Fernandez L, ed. Les addictions du sujet âgé. Paris : Editions in Press, 2009 : 27-41.

(9) LaCroix AZ, Lang J, Scherr P et al. Smoking and mortality among older men and women in three communities. N Engl J Med 1991; 324: 1619–25.

(10)Gellert C et al, Smoking and all-cause mortality in older people: systematic review and meta-analysis, Arch Intern Med. 2012 Jun 11;172(11):837-44.

(11)4. Peters R, Poulter R, Warner J et al. Smoking, dementia and cognitive de- cline in the elderly, a systematic review. BMC Geriatrics 2008 ; 8 : 36.

(12)Almeida OP, Hulse GK, Lawrence D, Flicker L, Smoking as a risk factor for Alzheimer's disease: contrasting evidence from a systematic review of case-control and cohort studies. Addiction. 2002 Jan;97(1):15-28.

(13)Cataldo JK, Cigarette smoking is a risk factor for Alzheimer’s disease: An analysis controlling for tobacco industry affiliation, J Alzheimers Dis. 2010;19(2):465-80

(14)Neuner B, Komm A, Wellmann J et al. Smoking history and the incidence of age-related macular degeneration- results from the Muenster Aging and Retina Study (MARS) cohort and systematic review and meta-analysis of observational longitudinal studies. Addict Behav 2009 ; 34 : 938-47

(15) Sewerynek E, Horst-Sikorska H, Stępień-Kłos W, et al. The role of counselling and other factors in compliance of postmenopausal osteoporotic patients to alendronate 70 therapy. Arch Med Sci. 2013;9(2):288–296.

 (16) Tamaki J, Iki M, Fujita Y et al. Impact of smoking on bone mineral density and bone metabolism in elderly men : The Fujiwara-kyo Osteoporosis Risk in Men (FORMEN) study. Osteoporos Int 2011 ; 22 : 133-41.

(17) Karantana, A. et al. Epidemiology and outcome of fracture of the hip in women aged 65 years and under: a cohort study. J. Bone Joint Surg. Br. 93, 658664 (2011)

(18) Arday DR, Milton MH, Husten CG, et al.Smoking and functional status among Medicare managed care enrollees. Am J Prev Meal 2003;24: 234-241.

(19)Jones R, Nyawo B, Jamieson S et al. Current smoking predict increase operative mortality and morbidity after cardiac surgery in the elderly. In- teract CardioVascThorac Surg 2011 ; 12 : 449-53.

(20)Prabhat Jha et al, 21st-Century Hazards of Smoking and Benefits of Cessation in the United States, N Engl J Med 2013; 368:341-350

(21) Taylor DH Jr, Hasselblad V, Henley SJ et al. Benefits of smoking cessation for longivity. Am J Public Health 2002 ; 92 : 990-6.

(22) Jeremiah E, et al. Int J Tuberc Lung Dis 2012 ; 16 : 27

Sources: 

Fernandez L, Finkelstein-Rossi J, Bernoussi A. Le tabagisme des seniors. In : Fernandez L, ed. Les addictions du sujet âgé. Paris : Editions in Press, 2009 : 27-41.

Fernandez L, Finkelstein-Rossi J. Approche clinique et sociale du tabagisme chez les sujets âgés : genèse, contexte, développement et prise en charge. Psychologie française 2010 ; 55 : 309-323.

Beck F, Legleye S, Perreti-Watel P. Alcool, tabac et médicaments psychotropes chez les seniors. Les usages de substances psychoactives licites entre 60 et 65 ans. Tendances 2001 ; 16 : 1-4.

Tobacco and older adults: a literature review, ASH Scotland, mars 2010

Sarah Metcalf, Health Promotion through Smoking Cessation among Older Adults, GERO 820: seminar, November 13, 2012

Roche J. Tabagisme de la personne âgée. Neurologie Psychiatrie Gériatrie 2008 ; 8 : 3-8.

Appel DW, Aldrich T.K. Smoking cessation in the elderly. Clin Geriatr Med 2003 ; 19 : 77-100.

Parry O, Thomson C, Fowkes G. Cultural context, older age and smoking in Scotland: qualitative interviews with older smokers with arterial disease. Health Promot Int. 2002 Dec;17(4):309-16.

Burns D.M. Cigarette among the elderly : disease consequences and the benefits of cessation. Am J Health Promo2000 ; 14 : 357-361.

  • icon Ligne téléphonique Stop Tabac
  • icon Appli Stop-tabac pour iOS (Gratuit)
  • icon SafeZone.ch
       

Ligne stop-tabac 0848 000 181 (suisse uniquement)

Plus de la moitié de l’ensemble des fumeurs et des fumeuses souhaite arrêter de fumer, mais souvent ne sait pas comment s’y prendre. La ligne stop-tabac est un service de consultation téléphonique qui aide à bien négocier le virage du sevrage tabagique. 

Les conseillères et les conseillers de la ligne stop-tabac sont des professionnels qui savent comment on peut se préparer à un arrêt du tabac et quelle méthode choisir pour y arriver au mieux selon sa personnalité. Ils ont déjà aidé des milliers de fumeurs et de fumeuses.

La ligne stop-tabac propose des informations et des entretiens approfondis dans plusieurs langues.

 

  

Appli Stop-tabac (Gratuit)

Choisissez votre version:                     iPhone  IOS

Cette application vous aide à arrêter de fumer. 

Développée par des experts de l'arrêt du tabac de l'Université de Genève, elle vous propose gratuitement des conseils personnalisés. Après avoir défini votre profil, vous pourrez accéder à des conseils et un journal de votre consommation. Pour accéder à l’application, vous devez participer à une étude d’évaluation avec questionnaire de suivi après quelques mois.

   

SafeZone.ch

SafeZone.ch est un portail web pour la consultation en ligne sur les problèmes d’addiction destiné aux personnes concernées, à leurs proches, aux professionnel-le-s et à toute personne intéressée. Les offres de consultation sont gratuites et anonymes. SafeZone.ch est une prestation de l'OFSP en collaboration avec les cantons, les services spécialisés dans les addictions et d'autres partenaires.

 

 

Documentation

brochures

Brochures - Images - Autocollants

www.stop-alcool.ch

http://www.stop-cannabis.ch

logo