ic launcheric launcheric launcheric launcher      facebook twitter rou 32

Logo Stop-tabac

Bouton pour aller vers les pages en Langue FrancaiseBouton pour aller vers les pages en Langue AllemandeBouton pour aller vers les pages en Langue ItalienneBouton pour aller vers les pages en Langue Anglaise  Bouton pour aller vers facebook Bouton pour aller vers  twitter

logo

Aides et conseils pour arrêter de fumer

E-cigarette avec nicotine, plus efficace ?

Certains chargeurs des cigarettes électroniques contiennent de la nicotine. La nicotine des e-cigarettes entraîne-t-elle/ maintient-elle une dépendance ou équivaut-elle à la nicotine des substituts nicotiniques? La présence de nicotine peut-elle avoir des conséquences néfastes pour la santé des utilisateurs ou de leur entourage? Ces questions restent en suspens mais de premières études permettent d'apporter quelques réponses.

Présence de nicotine dans les cigarettes électroniques

Les cigarettes électroniques délivrent de la nicotine en aérosol afin de reproduire l’expérience que l’on a quand on fume une vraie cigarette, c’est pourquoi la FDA les considère comme des inhalateurs. Les contenus en nicotine sont indiqués sur les étiquettes des cartouches soit en volume (ml), soit en mg contenu dans la cartouche, soit en mg/ml (ou en %) d’e-liquide. On trouve des cartouches de e-cigarette avec différents niveaux de concentration nicotinique: faible (6-8mg/ml), moyen (10-14mg/ml), élevé (16-18mg/ml), très élevé (24-36 mg/ml). Les e-cigarettes récentes présentent des concentrations en nicotine qui sont le plus souvent (mais pas toujours) proches des valeurs annoncées et utilisent pour la plupart une nicotine de qualité́ pharmaceutique.

Récemment, l'Union européenne a élaboré une nouvelle réglementation qui met en place une limite supérieure de 20 mg / ml de concentration de nicotine dans les liquides utilisés pour les cigarettes électroniques. Signalons aussi que les cigarettes électroniques de nouvelle génération ont des atomiseurs plus puissants qui permettent une diffusion plus efficace de la nicotine, ce qui renforce encore les interrogations sur la possible dépendance aux cigarettes électroniques.

E-cigarette avec nicotine: risque de dépendance?

Dans une perspective de santé publique, il y a un compromis à trouver entre les e-cigarette qui fournissent un haut niveau de nicotine, avec un fort de degré de satisfaction et une envie plus irrépressible pour la nicotine et le tabac, avec bien évidemment le risque de provoquer une dépendance, et les e-cigarettes qui contiennent moins de nicotine, qui sont moins satisfaisantes et qui soulagent beaucoup moins le craving, et qui, par conséquent, sont une aide beaucoup moins efficace dans le sevrage tabagique (Etter, 2015). (12)

J Le houezec vidéo nicotine

(Interview de J.Le Houezec sur le dosage de Nicotine (2017))

Une des principales questions sur la cigarette électronique contenant de la nicotine est en effet celle qui concerne l'addiction.

On sait que la nicotine fumée a un potentiel fortement addictif si elle est administrée en shoot (arrivée rapide au cerveau) comme cela est le cas avec les cigarettes (la nicotine est apportée en moins de 10 secondes au cerveau). En ce qui concerne les e-cigarettes, on estime qu'elles ont un potentiel plus addictif que les substituts nicotiniques mais on ne sait pas encore si la nicotine arrive au cerveau aussi vite qu'avec une cigarette traditionnelle. Des études ont démontré que le chemin vers le sang est moins important avec une cigarette électronique qu’avec cigarette classique même si elles contiennent des teneurs en nicotine identiques (1,2,3). Une étude toute récente conclut que les cigarettes électroniques, même celles dites de nouvelle génération, délivrent dans le sang des doses bien plus faibles de nicotine que les cigarettes traditionnelles: il faudrait 35 mn de vapotage pour obtenir dans le sang des taux similaires de nicotine à ceux obtenus en fumant une cigarette. (4)

Cependant, d'autres travaux  (5,6) ont constaté une augmentation des niveaux de nicotine dans le sang chez les utilisateurs réguliers d’e-cigarette à moins de 5 min de la première bouffée. Dawkins et al a rapporté une hausse des niveaux de nicotine dans le sang de 0,74 ng/ml à 6,77 ng / ml, 10 min après 10 bouffées de cigarette électronique. (7) L'étude de Vansickel, datant de 2013 faite avec des e-cigarettes actuelles, retrouve à 5 minutes un taux de 11mg/ml de nicotine dans le sang, taux approchant celui de la cigarette classique. (8) Une autre étude réalisée en 2013 par Flouris chez 15 fumeurs, fumant en alternance un jour une cigarette, le lendemain une e-cigarette, montre ainsi des taux de cotinine sérique (métabolite de la nicotine) équivalents. (9) On peut expliquer probablement en partie ces résultats différents par le fait que plusieurs choses jouent sur la dose de nicotine délivrée par la cigarette électronique: la teneur initiale en nicotine, l'efficacité du processus de vaporisation qui détermine la quantité de la nicotine, la façon de prendre des bouffées du fumeur (10). Ainsi, une étude très récente montre par exemple que certains utilisateurs expérimentés de cigarettes électroniques semblent être en mesure d’absorber autant de nicotine de ces produits que le font les fumeurs avec leurs cigarettes. (11)

S'il est confirmé par des études ultérieures que la nicotine des e-cigarette est délivrée en shoot, on peut craindre que l'explosion de l'utilisation des cigarettes électroniques augmente les dépendances à la nicotine, en particulier chez les jeunes qui sont tentés par les différentes saveurs proposées avec les e-cigarettes. Les associations de lutte contre le tabagisme craignent en outre que la cigarette électronique avec nicotine puisse être un produit d'initiation à la dépendance nicotinique pour les jeunes.

 

Références

(1)Bullen C, McRobbie H, Thornley S, Glover M, Laugesen M. Effect of an elec- tronic nicotine delivery device (e cigarette) on desire to smoke and withdrawal, user preferences and nicotine delivery: randomised cross-over trial. Tob Control (2010) 19:98–103. doi:10.1136/tc.2009.031567
(2)Eissenberg T. Electronic nicotine delivery devices: ineffective nicotine delivery and craving suppression after acute administration. Tob Control (2010)
19:87–8. doi:10.1136/tc.2009.033498
(3) Vansickel AR, Cobb CO, Weaver MF, Eissenberg TE. A clinical laboratory model for evaluating the acute effects of electronic “cigarettes”: nicotine delivery pro- file and cardiovascular and subjective effects. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev (2010)
(4) Konstantinos E. Farsalinos, Alketa Spyrou, Kalliroi Tsimopoulou, Christos Stefopoulos, Giorgio Romagna& Vassilis Voudris, Nicotine absorption from electronic cigarette use: comparison between first and new-generation devices, Nature: Scientific Reports, Février 2014
(5)Vansickel AR, Eissenberg T. Electronic cigarettes: effective nicotine delivery after acute administration. Nicotine Tob Res (2013)
(6) Vansickel AR, Weaver MF, Eissenberg T. Clinical laboratory assessment of the abuse liability of an electronic cigarette. Addiction (2012) 107:1493–500.
(7)Dawkins L, Corcoran O. Acute electronic cigarette use: nicotine delivery and subjective effects in regular users. Psychopharmacology (Berl) (2013).
(8)Vansickel AR, Eissenberg T. Electronic cigarettes: effective nicotine delivery after acute administration. Nicotine Tob Res (2013)
(9) Flouris AD, Chorti MS, Poulianiti KP, Jamurtas AZ, Kostikas K, Tzatzarakis MN, Wallace Hayes A, Tsatsaki AM, Koutedakis Y Acute impact of active and passive electronic cigarette smoking on serum cotinine and lung function. Inhal Toxicol. 2013 Feb;25(2):91-101
(10) Goniewicz ML, Kuma T, Gawron M, Knysak J, Kosmider L. Nicotine levels in electronic cigarettes. Nicotine Tob Res (2013)
(11) Etter JF, Levels of saliva cotinine in electronic cigarette users, Addiction, 21 février 2014
(12) Etter JF. Explaining the effects of electronic cigarettes on craving for tobacco in recent quitters, Drug Alcohol Depend.2015 Mar 1

Autre sources

  • Farsalinos K, Polosa R, Safety evaluation and risk assessment of electronic cigarettes as tobacco cigarettes substitutes: A systematic review, Therapeutic Advances in Drug Safety, Février 2014
  • Etter JF, Bullen C, Flouris AD, et al. Electronic nicotine delivery systems: a research agenda. Tob Control 2011;20:243–8.
  • Nuan Ping Cheah, Norman Wee Lin Chong, Jing Tan, Faridatul Akmam Morsed, Shen Kuan Yee, Electronic nicotine delivery systems: regulatory and safety challenges: Singapore perspective, Tob Control doi:10.1136/tobaccocontrol-2012-050483
  • Konstantin Farsalinos, Regular and Electronic Cigarettes: Effects on Myocardial Function, P T. Oct 2012; 37(10): 593–594.
  • Dominic L. Palazzolo, Electronic Cigarettes and Vaping: A New Challenge in Clinical Medicine and Public Health. A Literature Review, Front Public Health. 2013; 1: 56.

Auteur : Anne-Sophie Glover-Bondeau / avril 2014 / E. Laszlo 2018

Pour aller plus loin

Accepter les Cookies ?