ic launcheric launcheric launcheric launcheric launcher   facebook twitter rou 32

Logo Stop-tabac

Bouton pour aller vers les pages en Langue FrancaiseBouton pour aller vers les pages en Langue AllemandeBouton pour aller vers les pages en Langue ItalienneBouton pour aller vers les pages en Langue Anglaise  Bouton pour aller vers facebook Bouton pour aller vers  twitter youtube

logo

Aides et conseils pour arrêter de fumer

Témoignage de Philippe


Philippe exprime mieux que n'importe quel tabacologue les grands bonheurs, mais aussi le chemin périlleux de la désaccoutumance au tabac. L'équipe de stop-tabac.ch le remercie chaleureusement de nous faire partager son expérience et ses précieux conseils.
 

"Il y a quelques mois, j'aurais pensé "Pfff..." sans croire que je pouvais arrêter de fumer. En pensant même que cette personne qui témoigne allait peut-être reprendre un prochain jour. Mais, je vous sens bien partis pour arrêter le tabac à votre tour. Car quand moi-même je visitais les sites sur le tabagisme, j'ai arrêté peu de temps après. Alors déjà un bravo !

Après plusieurs aventures et ruptures avec la cigarette, aujourd'hui j'ai dû la quitter définitivement. Avec le temps, son parfum a bien changé, son physique n'est plus si éclatant et elle devient même gênante en société, voire même honteuse ! Je me suis débarrassé de la cigarette symboliquement au 1er janvier 2008.  

Chaque jour de sevrage je poursuivais l'écriture d'un ouvrage pour aider les fumeurs à s'arrêter à leur tour.

D'abord, j'ai recherché ce qui se cachait réellement derrière ces célèbres menaces : nicotine, monoxyde de carbone et goudrons. Les explications ne sont pas toujours accessibles, alors j'ai créé moi-même des schémasplus simples pour décrire l'action de chacun.

Ensuite, j'ai traité de mon expérience personnelle. Pour moi, il existe plusieurs étapes pour réussir un arrêt du tabagisme :

1- Bien se préparer

2- Rester motivé

3- Eviter les pièges de la rechute.

Bien se préparer, c'est déjà s'imaginer dans une vie de non fumeur. C'est aussi prendre son temps. Inutile de se préparer le dimanche pour un arrêt le lundi. Prévoyez plutôt une préparation qui débute au moins trois mois avant l'arrêt. Compléter par des défis. Ils sont facilement réussis et encouragent réellement. Exemple : repousser la 1ère cigarette du matin. Inutile là aussi d'en demander trop : ne la repoussez pas d'une heure ! Commencez par la repousser après une action supplémentaire. Après quelques minutes. Vous verrez comme c'est facile en fait ! Exemple pour moi, je fumais la 1ère cigarette dès que je sortais du lit. Ensuite, je la fumais après m'être lavé. Puis finalement après le petit déjeûner. Puis finalement une fois dehors. Puis finalement une fois arrivé au travail. Puis finalement... bref, j'ai réussi à fumer ma 1ère cigarette à 9h30 environ le matin au lieu de 6h45. Et tout ça a été réussi sans difficulté, avec grande satisfaction, et sur une période de plusieurs mois.

J'ai bien sûr plein d'autres exemples et conseils dans mon ouvrage que je ne peux développer aussi simplement ici (je n'ai pas réussi à soudoyer le webmestre !)

Rester motivé, c'est se souvenir des raisons de notre volonté d'arrêter, et de s'y tenir. Quand les motivations sont réelles, nettes, précises, plus rien n'empêche de mener à bien son objectif ! Il faut les lister et s'en souvenir, leur donner un ordre de priorité.

Eviter les pièges de la rechute, c'est par exemple ne pas penser qu'on a raté son arrêt juste parce qu'on a repris une cigarette. C'est seulement une faute de parcours qu'il faut savoir accepter et analyser pour mieux comprendre et encore mieux apprendre, afin de poursuivre son objectif, celui motivé par les raisons expliquées ci-dessus. Là aussi, plein de conseils peuvent être donnés.

Moi, fumeur depuis plus de 20 ans, aux multiples arrêts et échecs, j'ai réussi mon arrêt. J'en suis fier, heureux, et j'ai vraiment envie de communiquer cela à tous ceux qui hésitent encore.

J'ai ressenti la peur, le doute. J'ai rêvé de cigarettes. J'ai eu des moments de recul. Et pourtant... j'ai réussi ! Ouahou !

Maintenant ? Eh bien j'en suis à mon 50ème jour de non fumeur. Récemment, on m'a demandé "tu tiens toujours ?". J'ai répondu "ce n'est plus une question de tenir ou pas maintenant. Je suis non fumeur !".

Retour à la page "Paroles de personnalités"



 

 

 

Ce site utilise des cookies dans le but d'améliorer le service qui vous est offert.
Nous sommes conformes à la régulation EU - RGPD. Consultez notre politique de cookies et confidentialité.