Arrêter de fumer Les effets du tabagisme sur la santé Mortalité du tabagisme en Suisse
Envoyer Imprimer

Les décès dus au tabac en Suisse

Une récente publication de l'Office Fédéral de la Statistique (OFS) passe en revue les chiffres de la mortalité du tabagisme en Suisse de 1995 à 2007. En voici les principaux résultats.

Source: Office Fédéral de la Statistique, document .pdf (30 11 2010)

  • 6427 hommes et 2774 femmes sont décédés des suites du tabagisme en 2007. Un quart de ces décès concerne des personnes de moins de 65 ans.
  • Les trois principales causes de décès spécifiques imputables au tabac sont le cancer du poumon (2485), les maladies coronariennes (1597) et les bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO) (1335).
  • Chaque année, plus de 9000 personnes décèdent en Suisse des suites du tabagisme. Cela représente 15% des décès. Entre 1995 et 2007, le nombre de décès dus au tabac a diminué chez les hommes et augmenté chez les femmes.
  • On constate que le nombre des décès dus au tabac a diminué de 10% chez les hommes entre 1997 et 2007; la baisse est un peu moins marquée chez ceux de 65 ans et plus (9%) que chez les plus jeunes (11%). Pendant la même période, la mortalité due au tabac a augmenté de 17% chez les femmes de moins de 65 ans et de 5% chez les plus âgées, en raison avant tout d'une progression des cancers du poumon, des bronchopneumopathies chroniques obstructives et d'autres types de cancer.
  • En Suisse, la consommation de tabac reste la cause de la plupart des décès évitables.

 

Mise à jour le Jeudi, 03 Février 2011 16:10  

tabac-rtl-oct-2014

 

 

6 applications pour arrêter de fumer

Le prix du paquet de cigarettes devrait augmenter de 30 centimes le 1er janvier 2015. Tour d'horizon des applications les plus efficaces pour arrêter de fumer.

Une nouvelle hausse qui devrait dissuader bon nombre de fumeurs, alors que les ventes de cigarettes ont déjà diminué de 7.5% en volume l'année passée, et que les interdictions de fumer dans les lieux publics risquent d'être étendues par un nouveau projet de loi porté par Marisol Touraine.Pour mettre un frein à leur addiction, de plus en plus de fumeurs se tournent vers les applications mobiles. Tour d'horizon des plus pertinentes pour un sevrage efficace, en parallèle à une prise en charge médicalisée.

Lire la suite (source RTL oct 2014)