Envoyer Imprimer

Le cancer du pancréas

Le pancréas est situé profondément dans l'abdomen, dissimulé sous l'estomac, entre le foie et la rate. Il s'agit d'une glande dont les fonctions sont de fabriquer les enzymes nécessaires à la digestion des graisses et l'insuline, hormone qui régule le taux de sucre dans le sang.

Lorsque les cellules normales du pancréas se divisent de façon anarchique, leur nombre augmente et forme ce que l'on appelle une tumeur. Au départ, celle-ci est bien délimitée, mais avec le temps, elle va se développer et envahir progressivement les tissus voisins pour les détruire. La tumeur devient alors maligne et peut s’accompagner de nausées, manque d’appétit, amaigrissement, jaunisse…
Le pancréas étant un organe très innervé, la tumeur peut comprimer des nerfs importants, ce qui explique que le cancer du pancréas est extrêmement douloureux. Le traitement va donc d'abord consister à calmer cette douleur. Puis, en fonction de la taille et du siège de la tumeur, une ablation chirurgicale est envisagée.

Mécanismes

Dans la plupart des cas, le cancer du pancréas se déclare dans les canaux qui transportent les enzymes jusqu'au duodénum, mais il peut également prendre naissance dans les cellules (des îlots de Langerhans) qui produisent l'insuline.

Symptômes

Les signes et symptômes du cancer du pancréas sont souvent vagues et peuvent être facilement confondus avec ceux de maladies plus courantes. Pour en avoir le cœur net, il est important de consulter un médecin.

  • douleur abdominale centrale persistante
  • jaunisse
  • perte de poids
  • perte d'appétit
  • nausées et vomissements
  • constipation
  • sensation rapide de plénitude lors des repas
  • ballonnements
  • éructations et hoquet
  • faiblesse généralisée

Méthode de Diagnostic

Tests permettant d'effectuer un examen approfondi des organes, des tissus et des os : Radiographie par rayons X - échographie (ultrasons) - sanner - imagerie par résonance magnétique (IRM) - scintigraphie osseuse.

Une biopsie afin d'établir avec certitude un diagnostic de cancer. Elle consiste à prélever des cellules ou des tissus de l'organisme afin de les examiner au microscope.

Une laparoscopie : examen de l'intérieur de l'abdomen réalisé à l'aide d'un tube étroit et souple, muni d'une loupe, que l'on introduit par une petite incision sur la paroi abdominale.

Une laparotomie : intervention chirurgicale exploratoire.

Traitement

Traitement chirurgical (ablation totale ou partielle d'une tumeur et de certains tissus avoisinants), radiothérapie (destruction des cellules cancéreuses par des rayons X de haute énergie) et/ ou chimiothérapie (administration de médicaments empêchant le développement et la propagation des cellules cancéreuses).

Causes du cancer du pancréas

Il n'y a pas de cause unique mais des facteurs favorisant son apparition :

  • tabagisme
  • régime alimentaire pauvre en fruits, en légumes et en fibres
  • obésité
  • exposition aux procédés de fabrication de l'essence.

Le cancer du pancréas peut parfois survenir en l'absence de tous ces facteurs de risque

Pronostic

Le cancer du pancréas représente 5.7% des décès par cancer (5.2% chez l’homme et 6.1% chez la femme) . A Genève (CH), il est la 5ème cause de décès par cancer chez la femme (après le cancer du sein, du côlon, du poumon et de l'ovaire) et la 5ème cause chez l’homme (après le poumon, la prostate, le côlon et le cancer de la cavité buccale, pharynx, larynx).

Graphiques et statistiques

Le cancer du pancréas représente 2.6% des cancers de l’adulte (2.5% chez l'homme et 2.7% chez la femme). Son incidence est en Suisse de 19 pour 100 000 soit environ 900 nouveaux cas par an.

[Image]

Ce type de cancer touche plus particulièrement les hommes, après 60 ans.

 

Pour en savoir plus

Référence

  • Le cancer du pancréas: causes, symptômes, diagnostic, traitement, pronostic / Dr. W. Müller, Berne : Ligue suisse contre le cancer, cop. 1995

Mise à jour le Jeudi, 16 Juin 2011 16:36  

tabac-rtl-oct-2014

 

 

6 applications pour arrêter de fumer

Le prix du paquet de cigarettes devrait augmenter de 30 centimes le 1er janvier 2015. Tour d'horizon des applications les plus efficaces pour arrêter de fumer.

Une nouvelle hausse qui devrait dissuader bon nombre de fumeurs, alors que les ventes de cigarettes ont déjà diminué de 7.5% en volume l'année passée, et que les interdictions de fumer dans les lieux publics risquent d'être étendues par un nouveau projet de loi porté par Marisol Touraine.Pour mettre un frein à leur addiction, de plus en plus de fumeurs se tournent vers les applications mobiles. Tour d'horizon des plus pertinentes pour un sevrage efficace, en parallèle à une prise en charge médicalisée.

Lire la suite (source RTL oct 2014)