Arrêter de fumer Toutes les Newsletter News du 09 Décembre 2008
Envoyer Imprimer
Menu: - Forum - Témoignages - Coach - Testez-vous - Médicaments - Maladies - Brochures

Nouvelles sur le tabagisme de Stop-tabac.ch
Préparées par Jean-François Etter
Le 09 Décembre 2008


- Frontaliers - La contrebande fait un vrai tabac
- CH/Imposition du tabac: commission des Etats veut s'attaquer aux cigarettes
- Vous souffrez ou avez souffert d'insomnies? Témoignez !


Frontaliers - La contrebande fait un vrai tabac

France Soir, Alexandra Gonzalez, 1 novembre 2008
De plus en plus de fumeurs français s'organisent entre proches pour acheter leur tabac à l'étranger, notamment en Espagne ou en Belgique.

Je vais en Espagne la semaine prochaine, quelqu'un veut-il que je lui ramène un paquet de cigarettes ? Une phrase désormais devenue courante en France, tant la différence de prix est devenue incitative. Les cigarettes les plus vendues dans l'Hexagone coûtent en moyenne 4,80 euros. De l'autre côté des Pyrénées, les mêmes blondes se laissent acheter pour 2,30 euros. Imparable. Loin d'être récent, le phénomène des achats transfrontaliers semble durablement ancré dans les murs. Un paquet de cigarettes sur quatre (24 %) est acheté hors des circuits buralistes, selon une étude réalisée en 2008 (*). Pour l'État, un manque à gagner fiscal de 3,7 milliards d'euros. Plus étonnant, 14 % du tabac à rouler consommé aujourd'hui en France provient également de l'étranger, soit 1,5 milliard d'euros de recettes fiscales qui partent en fumée. Enfin, dans plus de 6 cas sur 10 (61 %), l'approvisionnement à l'étranger relève d'une démarche organisée. C'est la grande nouveauté. Ce trafic n'est plus seulement estival, mais s'organise toute l'année, surtout pour les gens qui habitent près des frontières belge et espagnole.

Eux s'organisent généralement une traversée hebdomadaire pour fournir leurs proches , s'inquiète un des responsables de British American Tobacco France. Des statistiques qui viennent égratigner les baisses de consommation mises en avant par les associations anti-tabac et les pouvoirs publics depuis les récentes hausses de prix et l'interdiction de fumer dans les restaurants.

Pas de hausse l'an prochain
Augmentation du trafic transfrontalier ou intensification des contrôles douaniers, les constatations d'infractions ont en tout cas bondi de 13 % entre le premier semestre 2007 (5.831 constatations) et le premier semestre 2008 (6.647 constatations). Plus incroyable, les quantités de cigarettes saisies ont augmenté de 142 %, tandis que les quantités de tabac à rouler saisies sont en hausse de 32 % (151,1 tonnes contre 76,9 tonnes de tabac saisies). Pour déjouer l'attention des douaniers, les trafiquants professionnels rivalisent d'ingéniosité, en cachant les cartouches dans des hottes aspirantes, des meubles en kit, des conserves alimentaires, et même dans de la semoule !

Serait-ce pour endiguer ce phénomène qu'Éric Woerth, ministre du Budget, a exclu le 16 octobre dernier au congrès des buralistes toute augmentation des taxes sur le tabac l'an prochain ? Sans aucun doute. C'est la solution la plus efficace. Mais il faudrait penser à harmoniser les taxes en Europe tant que la France détient la présidence , souffle l'industrie française du tabac.
(*) Epsys (études marketing) pour British American Tobacco

Source:
http://www.francesoir.fr/societe/2008/11/01/frontaliers-la-contrebande-fait-un-vrai-tabac.html


CH/Imposition du tabac: commission des Etats veut s'attaquer aux cigarettes

Berne (AWP/ats) - Le Conseil fédéral devrait pouvoir augmenter le prix du paquet de cigarettes de 2 francs 30 lorsqu'il le souhaite. La commission de l'économie du Conseil des Etats propose d'élargir sa marge de manoeuvre en matière d'imposition du tabac.

La législation actuelle ne laisse au gouvernement qu'une marge de 60 centimes par paquet. La mesure, adoptée par 7 voix contre une en commission, vise à renforcer les instruments de protection de la santé publique.

Pour le reste, la commission s'est ralliée sans autres au propositions faites par le Conseil fédéral dans la révision de la loi sur l'imposition du tabac et déjà acceptées par le National. Une des principales innovations est la forte augmentation de la taxe sur le tabac à rouler. Celui-ci ne devrait donc bientôt plus être un substitut bon marché à la cigarette.

La facture sera salée pour ses adeptes: la taxe devrait en effet être quintuplée et passer de 10 francs à 50 francs par kilo. Seule consolation pour les amateurs de "fait main", le papier à cigarettes devrait être entièrement exonéré à l'avenir. Quant au tabac à mâcher et à priser, sa taxation n'augmentera pas.

Le tabac utilisé pour les pipes, taxé jusqu'à présent à la même hauteur que celui pour rouler des cigarettes, devrait subir une augmentation progressive. Il en va de même pour l'impôt sur les cigares et les cigarillos qui connaîtra une première poussée de 100%, puis continuera à croître par étapes jusqu'à 300%.

ats/rp


Vous souffrez ou avez souffert d'insomnies? Témoignez !

Si vous souffrez ou avez souffert d'insomnies, nous avons besoin de votre témoignage pour illustrer une brochure destinée aux personnes souffrant d'insomnies.
Merci + +
Répondez ici:
http://www.stop-tabac.ch/fra/gerer-le-manque/insomnie-reves.html


Gratuit: brochures, affiches et autocollants


Vous pouvez retrouver ces nouvelles sur le tabagisme tous les jours sur:
http://www.stoptabac.ch/fr/news.html
Si vous ne désirez plus recevoir ces nouvelles, cliquez simplement ici


Stop-tabac.ch est un programme de l’Institut de Médecine Sociale et Préventive de la Faculté de Médecine de l’Université de Genève, financé par le Département de l’Economie et de la Santé (Genève, Suisse) et par l'Office fédéral suisse de la santé publique (fonds de prévention du tabagisme).

Mise à jour le Jeudi, 05 Janvier 2012 21:49  

tabac-rtl-oct-2014

 

 

6 applications pour arrêter de fumer

Le prix du paquet de cigarettes devrait augmenter de 30 centimes le 1er janvier 2015. Tour d'horizon des applications les plus efficaces pour arrêter de fumer.

Une nouvelle hausse qui devrait dissuader bon nombre de fumeurs, alors que les ventes de cigarettes ont déjà diminué de 7.5% en volume l'année passée, et que les interdictions de fumer dans les lieux publics risquent d'être étendues par un nouveau projet de loi porté par Marisol Touraine.Pour mettre un frein à leur addiction, de plus en plus de fumeurs se tournent vers les applications mobiles. Tour d'horizon des plus pertinentes pour un sevrage efficace, en parallèle à une prise en charge médicalisée.

Lire la suite (source RTL oct 2014)