Arrêter de fumer Fumeurs occasionnels
Envoyer Imprimer

FAQ - Fumeurs occasionnels

I. Question: J'ai l'intention d'arrêter complètement. Mais est-il dangereux de fumer une cigarette chaque soir, le temps que l'envie soit partie complètement?

Réponse: La plupart des fumeurs qui ont réussi à arrêter, l'ont fait d'un seul coup. Il semble qu'il soit plus facile d'arrêter totalement que de réduire progressivement.

II. Question: Je suis fumeur occasionnel (1 ou 2 clopes / mois) et voudrais savoir si ça suffit pour nuire a la santé (je parle de dégâts, pas de dépendance) ?

Réponse: Les risques pour la santé existent même pour les non- fumeurs se trouvant exposés passivement à la fumée de tabac. Le risque est lié à la dose; 1-2 cigarettes par mois n'ont probablement pas un impact notable sur la santé. Par contre un fumeur occasionnel court le risque de devenir un fumeur régulier et dépendant. Avec des risques pour la santé qui augmenteront eux aussi considérablement. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'article "petits fumeurs".

III. Question: Je suis capable de rester un mois sans fumer et dès que je retourne au boulot c'est fichu. J'en reprends une ou deux par jour. Il y a le boulot, mais aussi en soirée. Bien sûr il ne s'agit que de 2 ou 3 clopes par jour voir moins, mais je veux arrêter comment puis je faire?

Réponse: Ce que vous décrivez montre qu'il y a des situations à risque de rechute que vous ne parvenez pas encore à maîtriser. Il faut essayer de comprendre pourquoi.
Il y a probablement un rituel qui s'est installé sur le lieu de travail (p.ex. votre journée était rythmée par une cigarette de temps en temps), il y a aussi des moments de plaisirs où vous ne parvenez pas encore à vous imaginer sans cigarette. Son rôle étant alors d'amplifier ou de prolonger ce plaisir. Il y a aussi des moments de stress où il est difficile pour vous de ne pas utiliser la cigarette pour vous calmer.
Une fois que vous aurez compris que vous n'avez pas besoin de la cigarette pour gérer le stress, ni pour amplifier un plaisir, ni pour rythmer votre journée, alors vous aurez franchi un grand pas. Vous pouvez vous aider en réfléchissant aux stratégies à mettre en place pour ne pas fumer dans certaines situations à risque. Faites-vous une liste écrite et écrivez les solutions auxquelles vous pensez. Une fois qu'on a réfléchi à un problème, on est plus fort et on peut mieux le combattre lorsqu'il se présente.
Bon courage et bonne suite!
PS: Fumer même 1 cigarette par jour comporte des risques, le premier étant de rechuter dans la même consommation qu'auparavant !

IV. Question: Depuis un an je ne fume qu'une cigarette par jour et 2 le week end est ce grave? cela me déstresse.

Réponse : Vous pensez bien qu'un médecin va vous répondre que fumer est mauvais pour la santé. Même une seule cigarette par jour! Cependant, il va de soit que fumer une cigarette de temps en temps n'a pas les mêmes répercussions que fumer un paquet par jour.
Néanmoins, il vaut mieux arrêter totalement tout tabagisme, car en général on commence par une cigarette de temps en temps et puis petit à petit on augmente la quantité de cigarette par jour au point d'entraîner une dépendance, dont il sera très difficile de se débarrasser. Vous ne fumez qu'une cigarette par jour. En avez-vous réellement besoin? Ne pourriez-vous pas obtenir les effets qu'elle vous procure par d'autres moyens inoffensifs pour la santé? Bonne suite!

Mise à jour le Jeudi, 03 Février 2011 14:33  

tabac-rtl-oct-2014

 

 

6 applications pour arrêter de fumer

Le prix du paquet de cigarettes devrait augmenter de 30 centimes le 1er janvier 2015. Tour d'horizon des applications les plus efficaces pour arrêter de fumer.

Une nouvelle hausse qui devrait dissuader bon nombre de fumeurs, alors que les ventes de cigarettes ont déjà diminué de 7.5% en volume l'année passée, et que les interdictions de fumer dans les lieux publics risquent d'être étendues par un nouveau projet de loi porté par Marisol Touraine.Pour mettre un frein à leur addiction, de plus en plus de fumeurs se tournent vers les applications mobiles. Tour d'horizon des plus pertinentes pour un sevrage efficace, en parallèle à une prise en charge médicalisée.

Lire la suite (source RTL oct 2014)