Accder la liste de tous les blogs !
 
 
 
busness des laboratoires et Tabac des lobbies...
01.10.2010
Tabac des lobbies...
Version:1.0 StartHTML:0000000167 EndHTML:0000002464 StartFragment:0000000785 EndFragment:0000002448

Derrire la lutte antitabac, l'omniprsence des labos !
Par Barbara Leblanc / http://www.rue89.com/on-vous-enfume/2010/09/22/derriere-l...



En photo, toute l'quipe de Rue 89.


Mdecins, experts, gouvernement incitent la consommation de substituts nicotiniques. Les politiques de sant publique sont sous l'influence de l'industrie pharmaceutique.
Faites-vous aider! Appelez le 39 89, Tabac Info Service. Vous serez mis en rapport avec un tabacologue et vous la fin de la cigarette.
Depuis 1976 et la loi Veil, la lutte contre le tabagisme est une des priorits des politiques de sant publique. Site du gouvernement, brochures de Tabac info service et recommandations de l'INPES pour les praticiens : les substituts nicotiniques sont partout. Des mesures en contradiction avec les dernires dcouvertes sur le rle de la nicotine dans la dpendance.

Les liens troits entre assos, experts et labos...
Post le 1 octobre 2010, 10:01
[ Ajouter un commentaire | 0 commentaire]

Partager cet article: Facebook MySpace Twitter Delicious Stumbleupon Google Bookmarks



non respect de la loi
Linterdiction de vendre des cigarettes aux mineurs est effective. Mais loin dtre applique. Comme le prouve le test organis, hier, Metz. Les trois ados de 15 et 16 ans que nous avons suivies ont systmatiquement t servies.

V ous avez 18 ans ? , interroge la buraliste lair suspicieux.

DOSSIER
Dborah, 15 ans, ne se dmonte pas : Oui, mais jai oubli ma carte didentit. Trente secondes plus tard, la gamine ressort du dbit de tabac avec son paquet de Malboro light. Cest le seul moment o les trois adolescentes, que nous avons accompagnes hier aprs-midi, ont t inquites. Dans les cinq autres bureaux de tabac o ces jeunes filles de 15 et 16 ans ont demand un paquet de cigarettes, elles ont obtenu gain de cause sans la moindre difficult. Julie, Naomie et Dborah rentrent en classe de premire. Mais comme les ados daujourdhui, elles font plus que leur ge et il est difficile de leur en donner un avec certitude : 15 ou 20 ans, comment voulez-vous faire la diffrence aujourdhui ? Cest impossible. Comme il est impossible de demander systmatiquement la carte avec tout le passage quon a , lche lun des plus gros dbitants du centre-ville messin. Elles nont que 15 ans ! Dire que jai failli leur offrir un briquet parce que je les trouvais mignonnes , ajoute un autre, g dune vingtaine dannes !

Plusieurs arguments
La loi interdisant de vendre du tabac au moins de 18 ans, contre 16 auparavant, a t publie au Journal Officiel le 27 mai dernier. Sans tapage ni communication de lEtat. Comme si lui-mme ny croyait pas vraiment. Difficile dans ces conditions de sensibiliser le public et les vendeurs. Rsultat : deux mois aprs, son application est trs loin dtre effective.

Les six dbits de tabac, visits hier dans le centre de Metz, ont pourtant tous appos en bonne place laffichette autocollante fournie par leur confdration et destine informer le public. Ils savent galement tous quils sont passibles dune amende de 135 sils sont pris sur le fait. Mais quatre dentre eux affirment haut et fort quils ne feront pas vraiment deffort pour faire respecter cette loi. Certains par dfi : Cest une mesure lectoraliste. LEtat na qu aller jusquau bout. Si cest un produit illicite, quil linterdise, et renonce aux 80 % de taxes quil touche dessus.

Mission absurde
Dautres par principe : Nous ne sommes pas l pour faire la police.

Ou par peur de reprsailles : Les rapports avec les clients sont de plus en plus agressifs. On se fait dj assez injurier comme a, on ne va pas en rajouter.

Mais surtout parce que la mission qui leur est confie leur parat absurde : Quand on leur refuse, soit ils vont ailleurs, soit ils demandent un adulte de leur acheter. Lautre jour, jai voulu tester. La mineure est revenue avec son copain, qui tait non-fumeur mais avait 18 ans. Une autre fois, cest un client qui faisait la queue derrire et sen est charg. Cest inapplicable. Je jette lponge , avoue ce commerant, las. Deux exceptions affirment ne pas toujours lcher laffaire et demander lge chaque fois quelles ont un doute. Si on peut prserver les jeunes, pourquoi pas ? En tant que mre, je sais que je serai contente de savoir que mon buraliste essaye de faire respecter cette loi. Le problme, cest quon est maintenant connu pour tre ceux qui refusent. Hier, cela ne les a pas empches de tomber dans le pige

Philippe MARQUE.
Publi le 27/07/2010


Post le 27 juillet 2010, 10:25
[ Ajouter un commentaire | 0 commentaire]

Partager cet article: Facebook MySpace Twitter Delicious Stumbleupon Google Bookmarks



uruguay contre philip moris
Vis par Philip Morris, l'Uruguay examine ses lois anti-tabac
mardi 27 juillet 2010 06h27 Imprimer cet article | Page simple[-] Texte [+] par Conrado Hornos

MONTEVIDEO 27 juillet (Reuters) - Le gouvernement uruguayen a annonc lundi qu'il envisageait d'assouplir ses lois anti-tabac afin d'viter une procdure engage par le cigarettier Philip Morris (PM.N: Cotation).

L'ancien prsident uruguayen Tabare Vazquez, oncologue de formation, avait impos il y a quatre ans une interdiction de fumer dans les btiments publics.

La publicit pour le tabac est en outre interdite, de grands avertissements doivent tre imprims sur les paquets de cigarettes et il est interdit d'en vendre sous l'appelation "light".

Ces mesures, parmi les plus svres au monde pour les cigarettiers, n'ont pas manqu de mcontenter Philip Morris, qui a dpos cette anne une demande d'arbitrage auprs du Centre international de rglement des conflits d'investissement (Icsid), qui dpend de la Banque mondiale.

Le gouvernement uruguayen a indiqu que les rformes envisages auraient pour but de rendre invalide la plainte de la multinationale, qui s'estime lse par l'interdiction de vendre des produits dits "light".

"Sur certains points, la position de l'Uruguay est trs solide du point de vue lgal et aucun changement n'est ncessaire. Sur d'autres, nous devons modifier la loi, ou bien en rdiger une nouvelle", a dclar la presse le ministre des Affaires trangres, Luis Almagro.

Les autorits ont assur que si changement il y avait, il serait mineur. Les pistes envisages prvoient la rduction de la taille des avertissements de 80% de la surface du paquet 65% ou l'autorisation des cigarettes "light".

Mais ces suggestions ont dclench la colre des associations anti-tabac, qui accusent le gouvernement de cder aux pressions d'une grande entreprise afin d'viter un arbitrage ngatif. Suite...L'ex-prsident Vazquez a accus Philip Morris d'exercer "des pressions et un chantage" au moyen de sa plainte, qui repose sur un accord commercial entre l'Uruguay et la Suisse, pays o le cigarettier a son sige social.

"La seule chose que cherche Philip Morris, c'est de montrer sa force face un petit pays qui a donn l'exemple au niveau mondial sur ce sujet", a-t-il dit lors d'une interview la tlvision publique.

Il n'a pas t possible dans l'immdiat de joindre un reprsentant de Philip Morris pour ragir ces informations. (Gregory Schwartz pour le service franais)



Post le 27 juillet 2010, 10:22
[ Ajouter un commentaire | 0 commentaire]

Partager cet article: Facebook MySpace Twitter Delicious Stumbleupon Google Bookmarks



suite et fin
suite et fin
La France accro Marlboro
Gilles Tanguy - 01/04/2006 - L'Expansion
Aller plus loin
Les cigarettiers amricains respirent
Amer Sports, aussi discret qu'intraitable
Ah ! qu'il est beau, le dbit de demain !Constance aussi dans le matraquage publicitaire par le biais du sponsoring sportif. A la tlvision, le week-end, pas moyen de passer ct de Marlboro. Son logo ou son vocation orne l'curie Ducati en championnat du monde de moto et surtout la Ferrari du champion de formule 1 Michael Schumacher (pour un montant estim 86 millions de dollars par an). En comparaison, les partenariats sportifs de Gauloises passeraient presque inaperus, faute de moyens quivalents. Le sponsoring du tabac est efficace car, dfaut d'inciter fumer, il attire les fumeurs vers une marque , estime Antoine Tremblot, le prsident de l'agence spcialise dans le marketing sportif Leroy-Tremblot.

Et si vous quittez le petit cran pour le grand, vous ne lui chapperez pas davantage. Marlboro est la marque la mieux reprsente au cinma. Comme le montre Nadia Collot dans son documentaire choc Tabac, la conspiration (dont la sortie est prvue le 5 avril dans une quarantaine de salles), les placements de produits ont longtemps t officiels et rmunrs. Mme l'interdiction de cette pratique n'a pas rduit les apparitions de la blonde amricaine. Elle est trs prsente dans des films franais rcents comme Ma femme est une actrice, De battre mon coeur s'est arrt, L'Ivresse du pouvoir ou 36 quai des Orfvres , note Karine Gallopel, matre de confrences l'universit Rennes I et spcialiste du marketing des cigarettiers.

En France, Marlboro tente aussi de faire parler de lui travers la politique de mcnat de sa maison mre, Philip Morris. Celle-ci a ainsi cr en 1996 un challenge son nom, qui rcompense chaque anne des associations dans les quartiers difficiles. Elle a galement parrain la Maison de la mixit du mouvement Ni putes ni soumises, inaugure en mars dernier Paris par le prsident de la Rpublique en personne. La gnrosit des propritaires de Marlboro semble sans limites. L'Institut du cerveau et de la moelle pinire, qui ouvrira ses portes d'ici 2010 dans la capitale, compte parmi ses parrains Louis Camilleri, le prsident d'Altria (la holding propritaire de Philip Morris), ainsi que Jean Todt et Michael Schumacher, icnes de Ferrari, et donc porte-drapeaux de Marlboro.

Problme : la plupart de ces actions ne respectent pas l'esprit de la loi Evin, qui interdit toute forme de publicit et de promotion directe ou indirecte en faveur du tabac. Le Comit national contre le tabagisme (CNCT) multiplie les procdures l'encontre de Philip Morris. Le groupe amricain a t condamn de nombreuses reprises : en novembre 2005 pour des animations commerciales Roland-Garros ; en aot 2000, pour avoir sponsoris le prix scientifique Philip Morris ; en septembre 1997, pour avoir communiqu sur le tabagisme passif ; et en juin 1997, pour la tenue d'un stand Marlboro au salon de la moto Paris. La marque de vtements Marlboro Classics ne laisse pas non plus indiffrent le CNCT, qui a dpos en janvier 2004 une plainte contre X ce sujet. Philip Morris prtend n'avoir aucun lien avec cette ligne de vtements qui lui assure une promotion indirecte. Or des documents internes indiquent que Marlboro Classics bnficie d'une licence dlivre par la socit International Trademarks Incorporated, qui ne serait qu'une filiale du Groupe Philip Morris.

Attaqu par les associations, Marlboro l'est aussi par les parlementaires. A l'initiative du dput Yves Bur, le gouvernement pourrait faire voter trs prochainement une loi interdisant totalement le tabac dans les cafs, les restaurants et les discothques. Le coup serait dur pour les marchands de tabac. Mais Philip Morris, on ne panique pas. A chaque nouvelle restriction, Marlboro a pris des parts de march ses concurrents. De l'avantage d'tre leader !
Post le 27 juillet 2010, 09:42
[ Ajouter un commentaire | 0 commentaire]

Partager cet article: Facebook MySpace Twitter Delicious Stumbleupon Google Bookmarks



marlboro empoisonneur
La France accro Marlboro
Gilles Tanguy - 01/04/2006 - L'Expansion

En dpit de toutes les campagnes antitabac, le cigarettier amricain affiche une sant florissante. Son arme : un marketing ultra-efficace mais sans scrupule.

Aller plus loin
Les cigarettiers amricains respirent
Amer Sports, aussi discret qu'intraitable
Ah ! qu'il est beau, le dbit de demain !Al'image de son cow-boy vedette, Marlboro a la peau dure. Rien ne semble pouvoir ternir les couleurs blanche et rouge de la marque amricaine de cigarettes incarne par le clbre visage ple . Ni les hausses en flche du prix du tabac, ni les grands procs intents par l'administration amricaine (145 milliards d'amendes pour les cigarettiers). Pas davantage la loi Evin, qui interdit depuis 1991 la publicit encourageant la consommation de tabac.

En France, Marlboro crase toujours le march en vendant une cigarette sur trois. Et pendant que les ventes de Gauloises ou de Winfield dvissent logiquement sous le coup des politiques antitabac, celles de Marlboro ont encore augment de 4,5 % en 2005 ! Toutes taxes dduites, les fumeurs de l'Hexagone ont vers 4,2 milliards d'euros dans les caisses de la maison mre de Marlboro, le gant amricain Philip Morris. Un succs insolent qui s'explique par l'adoption d'une image haut de gamme bien matrise et un marketing efficace qui flirte rgulirement avec l'illgalit.

Bien sr, officiellement, tout est histoire de got. La russite de Marlboro tiendrait la qualit suprieure de sa feuille de tabac (l'american blend) et de ses agents de saveur qui en conservent l' onctuosit . En ralit, des tests l'ont prouv, seule une infime partie des fumeurs est capable de faire la diffrence entre une Marlboro et une Gauloise blonde. Comme dans le match qui oppose Coca-Cola Pepsi, tout est donc affaire de marketing pour Philip Morris-France, dont la prsidente, Jeanne Polls, a refus de rpondre aux questions de L'Expansion.

L'axe majeur de cette stratgie est la premiumisation , savoir le positionnement de la marque sur le crneau suprieur du march. Factures un petit billet de 5 euros pour un paquet de vingt, les Marlboro sont 40 centimes plus chres que les Gauloises blondes, et 50 centimes au-dessus des Winfield. Un tarif rond attractif pour ceux que la petite monnaie irrite et qui parvient surtout convaincre les fumeurs de la qualit suprieure du produit. Dans la tte des gens, plus a cote cher, meilleur c'est , confirme Christian Bouffier, le dlgu syndical central CFDT d'Altadis, dont les Gauloises sont lamines par la machine de guerre amricaine (lire encadr page 106). Et comme l'cart de prix avec les cigarettes d'entre de gamme n'est plus trs significatif, les jeunes prfrent opter pour une marque mondialement rpute.

Le phnomne est encore plus marqu pour les 15 % de cigarettes achetes l'tranger. Tant qu' faire, les Franais prfrent ramener dans leurs bagages les plus connues et les plus chres. Les Marlboro reprsenteraient 42 % de ces importations . Une fois ces cartouches termines, les fumeurs restent gnralement accros la marque.

Enfin, cette politique de prix levs sduit aussi les dbitants de tabac, qui ont tout intrt les mettre en avant, puisque leur commission est indexe sur le prix de vente. Ils touchent entre 35 et 40 centimes sur chaque paquet. Pour vanter les mrites des botes rouges aux buralistes, Marlboro s'appuie sur de redoutables quipes de vente. A longueur d'anne, 150 200 commerciaux ratissent les 31 000 bureaux de tabac de l'Hexagone pour promouvoir les cinq marques du Groupe Philip Morris (Marlboro, Philip Morris, Chesterfield, Basic et L&M). Chacun d'entre eux dispose d'un petit budget pour acheter un maximum d'espaces dans le dbit, dernier refuge de la publicit pour le tabac. Contre quelques euros par mois, le commercial peut convaincre le buraliste d'adopter un tapis ramasse-monnaie ses couleurs ou d'afficher un autocollant bien en vue sur son prsentoir.

Les VRP de la nicotine dmarchent aussi les botes de nuit, les cafs et les restaurants, qui ne vendent des cigarettes qu' leurs clients. Les volumes y sont assez faibles mais peuvent permettre de convertir le fumeur une autre marque, puisque seules deux ou trois rfrences y sont gnralement proposes. Pour en tre, les commerciaux de Marlboro, comme leurs concurrents, arrosent ces tablissements de pailles, cendriers, serviettes, calepins, briquets, etc. Mais pas question d'y apposer le logo rouge. La loi l'interdit et, surtout, cela nuirait la rputation et au prestige du cigarettier.

Car il doit sans cesse peaufiner son image haut de gamme. C'est le coeur de la politique marketing du Groupe Philip Morris. Marlboro capitalise son identit de manire trs rigoureuse et cohrente , applaudit Grard Caron, cofondateur de l'agence de design Carr noir. Ainsi, pendant que Gauloises, Camel ou Winfield cdaient la mode des paquets fun , changeant de couleur, de forme et de logo, Marlboro est le plus souvent rest fidle son emballage historique.
Post le 27 juillet 2010, 09:41
[ Ajouter un commentaire | 0 commentaire]

Partager cet article: Facebook MySpace Twitter Delicious Stumbleupon Google Bookmarks




 

Partager ce blog
Facebook MySpace Twitter Delicious Stumbleupon Google Bookmarks

Les blogs de Stop-Tabac.ch
Les derniers articles
Liste complte des blogs
Les plus utiles
Les plus intressants
Les plus visits
Crer votre blog
Flux RSS
Rechercher dans les blogs:

Menu pour l'auteur du blog
Mon Blog
Ajouter un article
Administrer

Profil de sylvieM
Age: 41
Ville: alfortville
Exprience avec le tabac: de 16ans 40ans, pas une grosse fumeuse mais tout de mme de 7 10 / jours
Voir mon profil complet
Accder au forum

Les notes de ce blog
Intrt:8 4 votes
Utile l'arrt:8 5 votes
Votez pour ce blog

 

Blogs prfrs de sylvieM

dominitabacnijoint
edila
balzane
clopinette
samlinux
kinette
castagnac2
feefolette
123vivar

Archives par mois:

Octobre   2010
Juillet   2010
Avril   2010

Archives par sujets:

10/01/2010 - busness des laboratoires et Tabac des lobbies...
07/27/2010 - non respect de la loi
07/27/2010 - uruguay contre philip moris
07/27/2010 - suite et fin
07/27/2010 - marlboro empoisonneur
07/27/2010 - des ordures et encore des ordures
04/08/2010 - Le ciel

Avertissement:

Stop-Tabac.ch ne peut tre tenu pour responsable du contenu des blogs des utilisateurs. Stop-Tabac se rserve le droit de supprimer tout article ou blog ne respectant pas le rglement des forums.

Si vous trouvez qu'un des messages de cette page devrait tre supprim, merci de ici le nom du blog, la date et l'heure de ce message

N'oubliez pas que ces blogs sont destins motiver et aider les fumeurs arrter de fumer et les ex-fumeurs ne pas rechuter.

Les mthodes et mdicaments efficaces pour arrter de fumer peuvent tre consults ici.

 
    
En cas de problme de fonctionnement avec ce blog, merci de